Une Afro-Américaine vivement critiquée pour avoir adopté trois enfants blancs

Une Afro-Américaine de Cincinnati a déclaré qu’elle était accusée d’avoir une “mentalité d’esclave” par ses compatriotes afro-américains après avoir adopté trois enfants blancs. Mais selon Treka Engleman, les remarques cruelles ne viennent pas de racistes blancs, mais de compatriotes afro-américains.

En effet, cette institutrice de 32 ans a déclaré qu’elle était accusée de trahison raciale pour avoir adopté des enfants blancs plutôt que des enfants noirs. Treka a également rajouté qu’il n’est pas rare qu’elle entende des commentaires grossiers lorsqu’elle est en public avec les deux adolescentes et le garçon de trois ans qu’elle a adoptés.

Cependant, leur couleur de peau n’a jamais freiné sa décision, et cette dernière s’est rapidement sentie proche d’eux après être devenue leur maman adoptive.

Heureusement, certains membres de la communauté la soutiennent, et ont créé une page GoFundMe pour l’aider avec ses dépenses.

Treka Engleman et ses trois enfants.
Plein écran
Treka Engleman et ses trois enfants. © KameraOne