Plein écran
Des sacs poubelles, des filets, des lignes de pêche, des tubes et un bidon de lessive ont notamment été découverts dans l'estomac de l'animal. © DR

Une baleine enceinte meurt en Sardaigne après avoir avalé 22 kilos de plastique

En 2050, on estime qu'il y aura davantage de plastique que de poissons dans les océans.

Le corps sans vie d'une baleine enceinte a été retrouvé le jeudi 28 mars sur une plage touristique de Porto Cervo, dans le nord de la Sardaigne. Plus de 22 kilos de plastique ont été retrouvés dans la carcasse du mammifère marin, ainsi qu'un foetus mort. 

Selon CNN, des sacs poubelles, des filets, des lignes de pêche, des tubes et un bidon de lessive ont notamment été découverts dans l'estomac de l'animal.

"Y-a-t-il encore quelqu'un qui dit que ce ne sont pas des problèmes importants"
Une triste découverte qui a fait réagir le ministre italien de l'Environnement, Sergio Costa. "Y-a-t-il encore quelqu'un qui dit que ce ne sont pas des problèmes importants", interroge le ministre sur sa page Facebook, invitant dès lors "chaque pays" à "mettre en oeuvre les politiques" pour limiter tant que possible l'usage du plastique.

Ce nouveau cas n'est pas sans rappeler un récent précédent. Il y a quelques jours à peine, une autre baleine est morte de faim avec 40 kilos de déchets en plastique dans son estomac après s'être échouée aux Philippines.

La vente de plastique à usage unique bientôt interdite dans l'UE
Alors qu'un continent de plastique est en train de se former au beau milieu de l'océan Pacifique, une étude du Forum économique mondial et de la fondation Ellen McArthur estime qu'il y aura plus de plastique dans l'océan que de poissons en 2050. Face à cette triste réalité, l'Union européenne a réagi en décidant d'interdire la vente des plastiques à usage unique en 2021.

  1. Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Quand le vol MH17 de Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur s’est crashé, c’est lui qu’on a appelé. Le sergent Rod Anderson était le commandant de la Disaster Victim Identification pour la police fédérale australienne. C’est lui qui a été chargé d’identifier les victimes et de rendre les dépouilles à leurs familles. Pour rappel, 238 personnes dont 15 membres d’équipage ont perdu la vie le 17 juillet 2014.