Photo prétexte
Plein écran
Photo prétexte © AP

Une étude américaine va à contre-courant: les jeunes enfants pourraient être “extrêmement contagieux”

CoronavirusLe taux de matériel génétique du coronavirus détecté dans le nez d'enfants de moins de cinq ans est 10 à 100 fois plus élevé que celui trouvé chez des enfants plus âgés et des adultes, selon une étude américaine publiée jeudi. Les très jeunes enfants pourraient donc être d'importants propagateurs du virus dans la population, selon cette étude parue dans la revue médicale JAMA Pediatrics, une hypothèse allant à l'encontre du discours actuel.