Christian Brückner, 43 ans, est l’assassin présumé de Madeleine McCann.
Plein écran
Christian Brückner, 43 ans, est l’assassin présumé de Madeleine McCann. © AFP

Une ex-collègue de Brückner: “Il nous a dit que la fillette était de toute façon morte”

Christian Brückner, l’assassin présumé de Madeleine McCann, a “pété les plombs” lorsque le personnel d’un kiosque qu’il gérait à l'époque dans le nord de l’Allemagne a commencé à discuter de la disparition de la fillette. “De toute façon, cet enfant est mort, et c’est tout”, aurait-il dit, a expliqué l’une de ses anciennes collègues au journal allemand Bild.

  1. Comment des cambrioleurs ont envoyé “par hasard” le ravisseur présumé de Maddie derrière les barreaux

    Comment des cambrio­leurs ont envoyé “par hasard” le ravisseur présumé de Maddie derrière les barreaux

    Le nouveau suspect principal de l’affaire Maddie McCann est en prison pour le viol avec violences d'une touriste américaine de 72 ans. Cet Allemand de 43 ans, Christian Brückner, avait agressé la septuagénaire dans sa maison de Praia da Luz - environ 18 mois après la disparition de la petite Britannique. L’homme a été arrêté après que des cambrioleurs eurent découvert par hasard des images de deux agressions distinctes: le viol d’une femme âgée et celui d'une jeune femme. Toutes deux étaient ligotées. Un échantillon ADN a ensuite confondu l’Allemand pour le viol de la septuagénaire.
  2. Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner, le nouveau suspect principal de l’enquête sur la disparition Madeleine McCann, a probablement épié durant plusieurs jours l’appartement occupé par la famille McCann à l’Ocean Club de Praia da Luz, dans l’Algarve. C’est en tout cas la conclusion de The Sun et du Daily Mail à la lecture des déclarations des différents témoins. Depuis la diffusion du portrait du suspect principal, les quotidiens britanniques, qui ont évidemment suivi le dossier Maddie depuis la première heure, voient en lui le fameux “blond louche” décrit par de nombreux témoins à l’époque de la disparition de la fillette en 2007. L’homme à l’attitude patibulaire n’avait jamais été retrouvé.