Plein écran
© Facebook @Nealie Barker

Une famille découvre une caméra cachée dans son Airbnb

Les images étaient diffusées en direct sur Internet.

En voyage à travers l'Europe pour plusieurs mois, une famille néo-zélandaise a fait une découverte très dérangeante. Alors qu'ils venaient tout juste de s'installer dans leur appartement Airbnb à Cork, en Irlande, les Barker se sont rendu compte qu'ils étaient filmés à leur insu. C'est le père de famille, Andrew, un consultant en informatique qui a détecté la caméra en scannant le réseau wi-fi de la maison pour y connecter son téléphone. 

Après avoir fouillé la maison, la famille a fini par trouver la caméra, qui était dissimulée dans un détecteur de fumée, et qui retransmettait les images en direct sur Internet. "C'était un tel choc, un sentiment vraiment horrible", a déclaré Nealie, la mère, à CNN. 

Les Barker ont alors immédiatement quitté les lieux pour passer la nuit dans un hôtel. Ils ont ensuite contacté Airbnb, qui n'a rien pu faire pour eux. "Ils n'ont pas su nous conseiller au téléphone", a expliqué Nealie. "La fille nous a juste dit que si nous annulions dans les 14 jours, nous ne serions pas remboursés. Ils n'ont pas pris conscience de la gravité des faits. Ils ont traité l'affaire comme une simple histoire de réservation annulée". 

Réponse insuffisante
Malgré tout, Airbnb a mené une enquête, qui n'a conduit qu'à la suspension temporaire de cet hôte irlandais qui filmait les voyageurs. Une décision qui n'a pas satisfait les Barker, qui ont alors partagé leur mésaventure sur les réseaux sociaux, dans l'espoir de faire bouger les choses. 

Ce n'est que lorsque l'histoire a été repérée par les médias néo-zélandais qu'Airbnb a décidé de bannir définitivement l'hôte de sa plateforme de location. "La sécurité et la confidentialité de notre communauté, en ligne et hors ligne, sont notre priorité. Les politiques d'Airbnb interdisent strictement les caméras cachées et nous prenons très au sérieux les informations faisant état de violations. Notre traitement initial de cet incident ne répondait pas aux normes élevées que nous nous étions fixées, et nous avons présenté nos excuses à la famille et remboursé intégralement son séjour", a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

Vigilance
Magré cette mauvaise expérience, la famille Barker séjourne aujourd'hui dans un appartement loué via Airbnb à Budapest, en Hongrie. "Nous sommes beaucoup plus vigilants désormais", a expliqué Nealie, qui invite tous les voyageurs à la méfiance.

  1. Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Une forte explosion lors d'une fête de mariage a fait de nombreux morts et blessés samedi soir dans l'ouest de Kaboul.“À 22h40 (20h10 en Belgique) une explosion est survenue dans la salle de mariage Shar Dubai dans l'ouest de Kaboul", a indiqué à la presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi sans toutefois être en mesure de fournir un premier bilan. Selon les urgences des hôpitaux de la capitale, 20 blessés ont été admis, mais des images partagées par le ministère de l'Intérieur font craindre un bilan beaucoup plus lourd. De nombreux corps sont peu à peu sortis des décombres.
  2. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.