Plein écran
La famille d’Agatha Sales Felix lors de ses funérailles. © AFP

Une fillette de 8 ans tuée par une balle perdue au Brésil, la police ouvre une enquête

Les autorités de l'État de Rio de Janeiro ont annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête après la mort d'une fillette de 8 ans, tuée par une balle perdue lors d'une opération de police dans une favela de la métropole.

La police militaire "va ouvrir une procédure afin d'enquêter sur l'intervention de la police dans le Complejo de Alemao", une favela dans le nord de la ville, qui s'est déroulée dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué sur Twitter le gouvernorat local, en faisant part de ses condoléances pour la mort de la jeune Agatha Felix.

La police a indiqué être intervenue pour faire face à des "attaques simultanées menées par des bandes criminelles dans différents lieux" de la favela, un des quartiers pauvres où vit près d'un quart de la population de Rio et où y règne le crime organisé.

Mais selon divers témoignages de proches de la fille, cités dans la presse locale il n'y avait pas d'affrontements dans la favela en question à ce moment-là La fillette aurait été tuée d'une balle perdue dans le dos quand la police a tiré sur deux personnes à moto.

La jeune fille devait être enterrée dimanche.

Agathe est la cinquième mineure décédée lors d'opérations de police cette année, selon des chiffres de l'association Fogo Cruzado, qui recense les fusillades à Rio.

Les décès dus aux violences au Brésil ont augmenté de 10,4% en 2018, à 57.341 personnes, par rapport à 2017, selon le Forum brésilien pour la sécurité publique (FBSP), qui se base sur des données officielles.