Les femmes soudanaises ont elles-mêmes joué un rôle de premier plan dans la révolte ayant débouché, après la chute de M. Béchir, aujourd'hui en prison, sur la formation en août 2019 d'un gouvernement de transition vers un pouvoir civil.
Plein écran
Les femmes soudanaises ont elles-mêmes joué un rôle de premier plan dans la révolte ayant débouché, après la chute de M. Béchir, aujourd'hui en prison, sur la formation en août 2019 d'un gouvernement de transition vers un pouvoir civil. © REUTERS

Une loi pénalisant l'excision approuvée au Soudan

Le Conseil souverain, la plus haute instance du pouvoir au Soudan, a approuvé vendredi une loi pénalisant l'excision, une pratique ancestrale qui reste très répandue dans le pays. L'annonce a été faite dans un communiqué par le ministère de la Justice.