Fadilla Benamara, maire-adjointe, a été bousculée et violentée au cours des incidents. Elle souffre d’hématomes, a-t-elle confié à France 3.
Plein écran
Fadilla Benamara, maire-adjointe, a été bousculée et violentée au cours des incidents. Elle souffre d’hématomes, a-t-elle confié à France 3. © DR.

Une mairie dans l’Eure “assiégée” par une trentaine d’individus “racistes et violents”: “Un moment hallucinant”

La mairie de Val-de-Reuil, dans l’Eure, a été prise d’assaut par une trentaine de personnes samedi sur fond de tensions communautaires. Marc-Antoine Jamet, à la tête de la ville depuis 2001, décrit “des scènes de chaos” et un moment “hallucinant”.