Plein écran
© Photo News

“Une sanction” pour "chaque faute" ou mot raciste dans la police

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a promis mercredi que "chaque faute, chaque excès, chaque mot, y compris des expressions racistes" ferait "l'objet d'une enquête, d'une décision, d'une sanction", au lendemain de manifestations notamment à Paris pour dénoncer les violences policières.