Plein écran
© photo_news

Une Tatie Danielle renvoyée de la maison de retraite

Nicole Pérou, 70 ans, est sommée de quitter sa chambre de la maison de retraite de Coulonges-sur-l'Autize, dans les Deux-Sèvres, en Poitou-Charentes. En cause, son comportement, rapporte La Nouvelle République.

Le caractère bien trempé de la septuagénaire a eu raison du personnel du home pour personnes âgées, qui ne souhaite plus se rendre dans sa chambre. Nicole Pérou a donc reçu un courrier lui signifiant qu'elle a trois mois pour se trouver un nouvel établissemnt, la direction estimant que son "comportement vis-à-vis des résidents et des personnels était inadapté".

Fidèle à son tempérament, Nicole n'a cependant pas l'intention de se laisser faire: "J'y suis, j'y reste!", a-t-elle fait savoir. D'autant que son compagnon, avec qui elle partage sa chambre, est en fauteuil roulant.

La vieille dame reconnaît être exigeante en matière de propreté: "Je fais des remarques, oui. Je suis maniaque, oui. Mais pour moi, être maniaque, c'est une qualité, pas un défaut".

La décision de se séparer de la résidente est intervenue il y a une quinzaine de jours, suite à un incident: "Mme Pérou, qui n'est pas heureuse chez nous, a jeté au sol une assiette au cours d'un repas". La goutte d'eau qui a fait déborder le vase.