Plein écran
© The Siberian Times

Une tête de loup géant vieille de 40.000 ans retrouvée en Sibérie

C’est une découverte exceptionnelle que révèle le Siberian Times. Des chercheurs japonais viennent d’évaluer à 40.000 ans la découverte d’une tête de loup géant en Sibérie. 

Mort à l’âge de trois ans, selon les chercheurs, la dépouille a été retrouvée par un habitant de la région, le long des rives du fleuve Tirekhtyakh dans la République russe de Sakha, au nord de la Yakoutie. La tête de l’animal est environ 25% plus grande que celle des loups d’aujourd'hui. 

L’espèce pouvait mesurer jusqu’à près de 2 mètres de long, il y a quelques millénaires. Lors de sa découverte, la tête de la créature était restée gelée grâce à un phénomène de sol glacé en Sibérie. Les crocs, le cerveau et le pelage de la bête sont ainsi bien conservés.

“Il s’agit d’une découverte unique des premiers vestiges d’un loup du Pléistocène adulte avec ses tissus préservés”, a déclaré le paléontologue Albert Protopopov de l’Académie des sciences de la République de Sakha, au Siberian Times.