Plein écran
© epa

Une vague de chaleur s'abat sur l'Australie: "On se croirait en enfer"

Si nous commençons seulement à ressentir les premiers effets du froid, ce n'est pas le cas des Australiens, qui sont en ce moment soumis à des températures atteignant presque 50 degrés Celsius.

Plein écran
© epa
Plein écran
© epa

Il faisait 48.9 degrés Celsius ce mardi 15 janvier à Port Augusta, une vieille ville portuaire située à 300 kilomètres au nord d'Adélaïde, en Australie. Le soir, Michelle Coles, la propriétaire du cinéma local, avait enlevé ses chaussures pour voir si les rues étaient encore trop chaudes pour aller promener ses chiens. En plein milieu de la journée, il suffirait en effet de quelques secondes pour blesser les pattes d'un animal.

Mais les animaux domestiques ne sont pas les seuls à souffrir de ces températures. La semaine dernière, des centaines de morues de Murray ont été retrouvées mortes dans une rivière. Elles ont succombé à un manque d'oxygène dû à la prolifération d'une algue qui se développe dans les eaux très chaudes.

"Personne n'a envie d'être dehors quand il fait 46 degrés"
À Mildura, des jardiniers se sont brûlé les mains en ramassant leurs outils qu'ils avaient laissé traîner au soleil. "On se croirait en enfer", a déclaré Tolga Ozkuzucu, patron cette entreprise de jardinage au Guardian. "On est obligé de laisser nos outils à l'ombre, sinon on se brûle les doigts. Il n'y a pas grand-chose à faire. J'essaie de commencer le travail le plus tôt possible. Je n'ai pas envie de mettre mon corps et ma santé en danger (...) Personne n'a envie d'être dehors quand il fait 46 degrés".   

Heureusement, les joueurs de tennis qui s'affrontent actuellement à l'Open d'Australie, à Melbourne, profitent d'une brise marine qui maintient les températures en dessous des 40 degrés. Par contre, les cyclistes qui participaient au Tour Down Under du 15 au 20 janvier ont dû pédaler par plus de 41 degrés.

Plein écran
© epa