Une mer d'écume a envahi la ville de Tossa de Mar.
Plein écran
Une mer d'écume a envahi la ville de Tossa de Mar. © Capture d'écran Twitter

Une ville espagnole envahie par l’écume de mer après le passage de la tempête Gloria

Une véritable mer d'écume a envahi les rues de la ville espagnole de Tossa de Mar, dans la région de Gérone, en Catalogne, après le passage de la tempête Gloria. 

Écoles fermées, routes coupées, coupures d’électricité: la tempête Gloria a fait de nombreux dégâts en Espagne. Ce 21 janvier, la ville de Tossa de Mar, juste au nord de Barcelone, a ainsi été envahie par de l’écume marine. L’épaisse mousse blanche a été transportée de la mer jusque dans les rues par les vents violents. 

Sur des vidéos partagées par des internautes, on peut ainsi voir des habitants tenter de rentrer chez eux avec de la mousse jusqu’à la taille. 

Dans le nord-est de l’Espagne, la tempête a également provoqué d’intenses chutes de neige, des rafales de vent supérieures à 100 km/h et de fortes vagues sur les côtes. Dans la province de Gérone en Catalogne (nord-est), 220.000 foyers se sont retrouvés privés d’électricité pendant plusieurs heures mardi, selon les services d’urgence, avant que l’avarie ne soit réparée et le courant rétabli. 

“Gloria” a entraîné la mort de trois personnes dans le pays dimanche et lundi: une femme sans-abri et un homme dans la région de Valence, ainsi qu’un homme tué par la chute de tuiles dans la région de Castille-et-Léon (centre).

Après l’Espagne, la tempête a touché mardi les Pyrénées-Orientales, en France, avec de forts risques d’avalanches et d’inondations dans les prochaines heures.

  1. Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner, le nouveau suspect principal de l’enquête sur la disparition Madeleine McCann, a probablement épié durant plusieurs jours l’appartement occupé par la famille McCann à l’Ocean Club de Praia da Luz, dans l’Algarve. C’est en tout cas la conclusion de The Sun et du Daily Mail à la lecture des déclarations des différents témoins. Depuis la diffusion du portrait du suspect principal, les quotidiens britanniques, qui ont évidemment suivi le dossier Maddie depuis la première heure, voient en lui le fameux “blond louche” décrit par de nombreux témoins à l’époque de la disparition de la fillette en 2007. L’homme à l’attitude patibulaire n’avait jamais été retrouvé.