Plein écran
© Uwe Zucchi/dpa

Une voiture fonce dans un carnaval en Allemagne: ce que l’on sait du chauffard

Au moins dix-huit enfants se trouvent parmi les 60 blessés par un automobiliste ayant foncé dans un carnaval lundi à Volkmarsen, dans le nord de la Hesse, a indiqué mardi la police de la région, qui cherche encore le motif du suspect arrêté.

“Il y a 18 enfants parmi les victimes (...) 35 personnes se trouvent en traitement hospitalier et 17 autres ont étés traités de manière ambulatoire et ont déjà pu quitter l'hôpital", a précisé la police locale sur son compte Twitter. Le nombre de blessés s’élève désormais à 60, indique la police dans un nouveau bilan.  Il a été demandé aux personnes blessées de se signaler, même si elles n’ont pas besoin de soins médicaux. Un appel a témoin a également été lancé.

 Des témoins interrogés par le quotidien régional Frankfurter Rundschau ont eu l’impression que le suspect visait particulièrement les enfants après avoir foncé à plein gaz dans la foule avec un véhicule de type Mercedes break et poursuivi sa course sur une trentaine de mètres.

La chaîne allemande RTL indique qu’il a été conduit dans une clinique psychiatrique. L’un de ses voisins a déclaré au média qu’il l’avait vu partir en voiture le jour des faits, “il avait l’air de prendre de la drogue et a dit: ‘je serai bientôt dans le journal’”.   Les enquêteurs de Francfort ont indiqué que contrairement a ce qui avait été indiqué précédemment, le chauffard de 29 ans n’était pas sous l’influence de l’alcool au moment de l’incident lundi. 

Plein écran
© EPA

“Nous enquêtons dans toutes les directions”

Le suspect, qui a lui-même été blessé, est un Allemand de 29 ans, Maurice P., originaire de cette commune de moins de 7.000 habitants. Il n’était toutefois pas en état d’être interrogé lundi en raison de ses blessures et a reçu des soins médicaux.

La justice a annoncé l’ouverture d’une enquête pour “tentative de meurtre”. Le parquet fédéral anti-terroriste ne s’est pas saisi, signe que les autorités privilégient pour l’heure la piste d’un acte volontaire mais pas d’un attentat. “Nous enquêtons dans toutes les directions”, a ajouté le parquet dans un communiqué, précisant ne pas pouvoir donner d’indications à l’heure actuelle sur les motivations du suspect. 

La police a perquisitionné lundi l’habitation du chauffard de 29 ans qui a foncé dans la foule au carnaval de Volkmarsen, indique mardi RTL. La maison de sa grand-mère a également été fouillée. Selon le Bild, une tablette, un smartphone et une dashcam ont été retrouvés dans le véhicule. 

Plein écran
© AFP

“Un homme discret”

L’appartement du suspect a fait l’objet de perquisitions par les SEK (Commandos d’intervention spéciaux) lundi soir.  Il y habiterait avec sa grand-mère. “C’est un film d’horreur qui ne se terminera jamais”, a réagi Axel Horstmann, qui loue la maison à Maurice P. Il décrit l’auteur comme un “homme discret”. “Il n’y a jamais eu de plaintes à son sujet. Personne ne s’attendait à ce qu’il fasse une chose aussi ignoble, il n’y avait aucune indication. Tout le monde est consterné”.

Un deuxième homme qui a filmé les faits aurait également été arrêté. S’agit-il d’un simple spectateur ou d’un complice? On l’ignore pour l’instant.

Le mobile du suspect n'a pas encore pu être identifié.
Plein écran
Le mobile du suspect n'a pas encore pu être identifié. © AP
Plein écran
© AP
Plein écran
© AFP
  1. Un bourgmestre néerlandais prie les touristes belges de rester chez eux

    Un bourgme­stre néer­landais prie les touristes belges de rester chez eux

    Le bourgmestre de la commune néerlandaise de Hulst, située dans la province de Zélande, demande mardi aux touristes belges de rester à l'écart des polders de sa commune. Un grand nombre de Belges a traversé la frontière ces derniers jours pour des balades ou promenades à vélo. "Ce n'est pas autorisé", affirment en chœur les bourgmestres des communes belges de Beveren, Saint-Gilles-Waes et Stekene (Flandre orientale).