Des flacons étiquetés "COVID-19 Coronavirus Vaccine" et une seringue devant le logo de Novavax.
Plein écran
Des flacons étiquetés "COVID-19 Coronavirus Vaccine" et une seringue devant le logo de Novavax. © REUTERS

Vaccins: l'UE signe avec un contrat avec Novavax, le 7e partenaire

La Commission européenne a approuvé un nouveau contrat d’achat anticipé de vaccins contre le coronavirus, cette fois avec l’entreprise pharmaceutique américaine Novavax. 

  1. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.
  2. Rentabiliser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes
    Economie

    Rentabili­ser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes

    Maintenant que les taux d’épargne sont bas en permanence, les investissements dans les actions ou fonds qui paient un dividende (élevé), deviennent de plus en plus populaires. Si les résultats d’entreprise sont favorables, les investisseurs perçoivent de l’argent sur base annuelle via ce dividende, sans devoir vendre leurs actions. Il y a 2 options pour investir dans des actions et des fonds d’investissement qui paient des dividendes: le rendement élevé des dividendes et la forte croissance des dividendes. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la différence.
  3. Pas d’immunité collective mais peu de formes graves: ce que dit la nouvelle vague de contaminations en Islande

    Pas d’immunité collective mais peu de formes graves: ce que dit la nouvelle vague de contamina­ti­ons en Islande

    L’épidémiologiste en chef de l’Islande, Þórólfur Guðnason, affirme que la vaccination n’a pas conduit à l’immunité collective que les experts espéraient. Une vague de contaminations d’une ampleur inédite se dessine aujourd’hui sur l’île alors que 75% de la population est entièrement vaccinée. Mais les différentes données semblent bien démontrer que le vaccin protège des formes graves.