Plein écran
© epa

Viol collectif en Inde sur ordre d'un conseil de village

Une femme a été victime d'un viol en réunion par 12 hommes sur ordre d'un conseil de village dans l'est de l'Inde pour la punir d'une relation amoureuse, a annoncé jeudi un responsable de la police.

Plein écran
© epa

Le conseil de village a ordonné cette punition terrible dans un village du Bengale occidental mardi soir après que la jeune femme de 20 ans eut été découverte avec un homme d'une autre communauté. La police a arrêté 12 personnes pour cette agression infligée après que les parents de cette femme eurent déclaré être dans l'incapacité de payer l'amende de 25.000 roupies (300 euros) décidée par le conseil de village pour cette relation interdite.

"La jeune fille a été victime d'un viol en réunion pour une relation amoureuse avec un jeune d'une autre communauté et pour n'avoir pu payer l'amende imposée par le conseil de village", selon le responsable policier du district. Cette agression braque à nouveau les projecteurs sur les violences sexuelles subies par les femmes en Inde, un peu plus d'un an après le viol en réunion à New Delhi d'une étudiante, morte de ses blessures.

En dépit d'un durcissement des lois et d'efforts pour modifier les comportements envers les femmes dans une société profondément patriarcale, le nombre de crimes sexuels continue d'augmenter en Inde.

  1. Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Quand le vol MH17 de Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur s’est crashé, c’est lui qu’on a appelé. Le sergent Rod Anderson était le commandant de la Disaster Victim Identification pour la police fédérale australienne. C’est lui qui a été chargé d’identifier les victimes et de rendre les dépouilles à leurs familles. Pour rappel, 238 personnes dont 15 membres d’équipage ont perdu la vie le 17 juillet 2014.