AFP
Plein écran
© AFP

Zemmour promet la “reconquête” de la France, un premier meeting émaillé d’incidents

Mise à jourLe candidat d'extrême droite à l'élection présidentielle française Eric Zemmour a appelé dimanche ses partisans à "changer le cours de l'Histoire" et partir à "la reconquête" de la France, lors d'un premier meeting en région parisienne devant une foule en délire. Plusieurs incidents ont entaché le rassemblement, tant à l’intérieur qu'à l’extérieur de la salle. 

  1. Au procès du 13 novembre, l'accusé qui n'a rien fait, rien vu, rien su

    Au procès du 13 novembre, l'accusé qui n'a rien fait, rien vu, rien su

    Il n'a rien fait, rien vu, rien su, et il dit d'ailleurs avoir été "choqué" par les attentats. Au procès du 13-Novembre mardi, le Pakistanais Muhammad Usman, qui devait selon l'accusation faire partie des commandos, a usé la patience de la cour. "Attendez, vous faites tout ce voyage, vous traversez plusieurs pays pour rejoindre le ‘Châm’ parce que vous étiez convaincu que c'était votre mission, vous arrivez là-bas et vous ne faites... rien".
  2. “Les choses vont indéniablement se compliquer pour lui”: Eric Zemmour peut-il vraiment atteindre le deuxième tour de la présidentielle?

    “Les choses vont indéniable­ment se compliquer pour lui”: Eric Zemmour peut-il vraiment atteindre le deuxième tour de la présiden­tiel­le?

    Elle était attendue, elle est désormais actée. Ce 30 novembre, Eric Zemmour a officiellement posé sa candidature à l'élection présidentielle française. Le polémiste a lancé sa campagne avec une vidéo aux allures gaullistes et une interview tendue sur le plateau de TF1. “Désormais, les choses vont indéniablement se compliquer pour lui”, estime le politologue Pascal Delwit.