1. Nouveau changement de dernière minute: Thibaut Courtois remplace Jan Vertonghen face à la presse
    mise à jour

    Nouveau changement de dernière minute: Thibaut Courtois remplace Jan Vertonghen face à la presse

    L’heure de la mise au point? Alors que Yannick Carrasco et Arthur Theate devaient initialement se présenter face aux médias ce mardi, le programme a été bousculé. Ce sont finalement Eden Hazard et... Thibaut Courtois qui prendront la parole à 13 heures. Jan Vertonghen a été un temps annoncé ce matin, mais il a été remplacé par le portier des Diables “pour des raisons pratiques”. Une conférence de presse à suivre en direct commenté sur 7sur7.be.
  2. Du suspense partout et des chocs couperets: le point avant l’alléchante dernière journée des poules du Mondial

    Du suspense partout et des chocs couperets: le point avant l’alléchante dernière journée des poules du Mondial

    L'Allemagne (groupe E) et la Belgique (groupe F), mal en point après deux journées, joueront leur survie contre le Costa Rica et la Croatie lors de la troisième et dernière journée des phases de poule du Mondial-2022 qui débute mardi. La France, le Brésil et le Portugal sont déjà qualifiés, tandis que l'Argentine devra battre la Pologne pour espérer continuer l'aventure, dans un groupe C où l'Arabie saoudite peut encore créer l'exploit.
  3. Le Portugal file en huitièmes grâce à un doublé de Bruno Fernandes, un supporter perturbe le match avec un drapeau LGBT
    Mondial 2022

    Le Portugal file en huitièmes grâce à un doublé de Bruno Fernandes, un supporter perturbe le match avec un drapeau LGBT

    Après le Brésil, c’est le Portugal qui a obtenu son billet pour les huitièmes de finale. La Seleção das Quinas a dominé l’Uruguay (2-0) grâce à un doublé de Bruno Fernandes. Titulaire, Cristiano Ronaldo est resté muet mais a été impliqué sur le but d’ouverture. Pour l’Uruguay, la qualification est toujours possible. Pour cela, il faudra impérativement l’emporter lors de la dernière rencontre face au Ghana et espérer un résultat favorable dans l’autre match du groupe entre le Portugal et la Corée du Sud. La Celeste a eu l’opportunité de revenir dans le match en seconde période mais la finition a fait défaut. La montée au jeu de Luis Suarez n’a rien changé.
  1. Sauveur du Brésil, Casemiro crucifie la Suisse et envoie la Seleçao en huitièmes de finale

    Sauveur du Brésil, Casemiro crucifie la Suisse et envoie la Seleçao en huitièmes de finale

    Privé de Neymar, blessé à la cheville, le Brésil a trouvé la faille en fin de match face à la Suisse, qui aura méritoirement résisté avant de craquer. C’est Casemiro qui a débloqué le verrou pour la Seleçao d’une frappe puissante dans le petit filet, sur un assist de Rodrygo. Grâce à cette victoire, les ouailles de Tite obtiennent leur ticket pour les huitièmes de finale et confirment leur statut de favori dans cette Coupe du monde. Pas de panique toutefois pour la Nati, qui pourra se contenter d’un partage face à la Serbie lors de la dernière rencontre pour se qualifier.
  1. Le cas Lukaku, la position de De Bruyne, le plan de jeu face à la Croatie: Roberto Martinez fait le point après la débâcle face au Maroc

    Le cas Lukaku, la position de De Bruyne, le plan de jeu face à la Croatie: Roberto Martinez fait le point après la débâcle face au Maroc

    Après avoir joué 10 minutes contre le Maroc dimanche, Romelu Lukaku devrait être titulaire jeudi contre la Croatie pour le match couperet des Diables Rouges en vue d'une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. "Je ne pense pas qu'il puisse tenir 90 minutes", a néanmoins affirmé Roberto Martinez lundi lors d'un point presse informel.
  2. Kevin De Bruyne, symbole d’une Belgique au bord du gouffre
    Mondial 2022

    Kevin De Bruyne, symbole d’une Belgique au bord du gouffre

    Il était, avec Thibaut Courtois et compte tenu du manque de rythme d’Eden Hazard et des pépins physiques de Romelu Lukaku, le grand espoir des Diables Rouges avant le coup d’envoi du Mondial. Il devait guider la Belgique au Qatar. Mais il passe, pour l’instant, à côté de son tournoi. À la fois frustré et frustrant, Kevin De Bruyne incarne une Belgique en panne de repères. Mais il lui reste, au moins, un match pour inverser cette tendance.
  3. Un scénario incroyable et un partage spectaculaire entre la Serbie et le Cameroun
    Mondial 2022

    Un scénario incroyable et un partage spectacu­lai­re entre la Serbie et le Cameroun

    Six buts et beaucoup de retournements de situation: le Cameroun et la Serbie ont offert un sacré spectacle au spectateur neutre pour idéalement lancer la neuvième journée du Mondial 2022 (3-3). Avec, au coup de sifflet final, un partage qui ne fait les affaires d’aucune des deux équipes. Les Serbes menaient 3-1 et ont laissé filer une victoire qui leur tendait les bras, tandis que les Camerounais devront joueur leur qualification... contre le Brésil.
  1. Eden Hazard offre un maillot marocain à l'un de ses fils après la défaite des Diables
    En images

    Eden Hazard offre un maillot marocain à l'un de ses fils après la défaite des Diables

    Présents en nombre au stade Al Thumama, les familles des Diables vont pouvoir réconforter les joueurs après la douloureuse défaite face au Maroc. Comme prévu, les joueurs de Roberto Martinez partageront des moments privilégiés avec leurs proches ce dimanche soir. Eden Hazard n’a pas perdu de temps et a retrouvé sa femme et ses enfants quelques instants après le coup de sifflet final. Le capitaine a offert le maillot de Bilal El Khannouss à l’un de ses fils.
  1. Vertonghen répond aux critiques sur la défense vieillissante des Diables: “Peut-être que nous attaquons mal parce que les gars-là sont trop vieux”

    Vertonghen répond aux critiques sur la défense vieillis­san­te des Diables: “Peut-ê­tre que nous attaquons mal parce que les gars-là sont trop vieux”

    Jan Vertonghen était très déçu dimanche après la défaite des Diables Rouges lors du deuxième match de groupe de la Coupe du monde contre le Maroc. “Peut-être que nous attaquons mal parce que les gars là sont trop vieux”, a déclaré le défenseur, avec un sourire en coin, au micro de Sporza. Le Diable faisait référence aux fréquentes critiques concernant la défense vieillissante des Diables.
  2. La Croatie se relance en éliminant le Canada, pression maximale sur les Diables

    La Croatie se relance en éliminant le Canada, pression maximale sur les Diables

    La Croatie a réalisé une bonne opération en s’imposant logiquement face au Canada (4-1). Après un début de match raté, et l’ouverture du score d’Alphonso Davies pour les Canucks, les finalistes du dernier Mondial ont bien réagi, parvenant à renverser la vapeur. Auteur d’un doublé, Kramaric a été le grand artisan de cette victoire de la sélection aux Damiers. Ce résultat ne fait pas les affaires des Diables: un nul face aux Croates lors de la dernière journée devrait être insuffisant pour se qualifier. Déjà éliminé, le Canada est l’autre grand perdant de ce dimanche.
  1. Le couac qui change tout: les Diables en grand danger après leur revers face au Maroc

    Le couac qui change tout: les Diables en grand danger après leur revers face au Maroc

    La douche froide. Battus à l’usure par une équipe du Maroc déchaînée (0-2), les Diables concèdent leur première défaite en phase de poules d’un Mondial au XXIe siècle. Une désillusion qui arrive au mauvais moment: la qualification de la Belgique pour les huitièmes de finale est maintenant compromise, et le match face à la Croatie jeudi apparaît comme une vraie finale. D’ici-là, cette nouvelle panne des hommes de Roberto Martinez ne manquera pas de faire (beaucoup) parler...
  1. L'Allemagne sauve les meubles en fin de match face à l'Espagne, le suspense maintenu dans le groupe E
    Mondial 2022

    L'Allemag­ne sauve les meubles en fin de match face à l'Espagne, le suspense maintenu dans le groupe E

    La Mannschaft a vu le gouffre de près. Mais grâce à un but de Fullkrug en fin de match, l’Allemagne a maintenu ses chances de qualification pour les huitièmes de finale du Mondial en arrachant le match nul contre l’Espagne, dimanche à al-Khor lors de la deuxième journée du groupe E. Ce résultat maintient le suspense dans ce groupe où les quatre équipes peuvent encore se qualifier pour la phase à élimination directe.
  2. Kevin De Bruyne sans filtre: “Nous n'avons aucune chance de gagner la Coupe du monde”

    Kevin De Bruyne sans filtre: “Nous n'avons aucune chance de gagner la Coupe du monde”

    Habituellement peu enclin aux interviews exclusives, Kevin De Bruyne a accordé un long entretien au journal britannique The Guardian chez lui, en Angleterre. Le joueur de Manchester City y offre un aperçu de sa vie outre-Manche, se confie sur l'importance de sa famille... et affiche un pessimisme assumé quant aux chances de la Belgique lors de cette Coupe du monde. Pour lui, les Diables Rouges n’ont aucune chance de soulever le trophée. “Nous sommes trop vieux.” C’est dit.