AFP
Plein écran
© AFP

Jan Vertonghen mal à l'aise par l'interdiction du brassard "One Love": "J'ai peur de dire quoi que ce soit...”

Le refus par la FIFA, la fédération internationale de football, d'autoriser le brassard inclusif One Love lors de la Coupe du monde au Qatar a mis mal à l'aise Jan Vertonghen qui n'a pas échappé, comme Roberto Martinez, à la question lors du point presse des Diables Rouges à la veille de leur entrée en lice contre le Canada.

  1. Kevin De Bruyne, symbole d’une Belgique au bord du gouffre
    Mondial 2022

    Kevin De Bruyne, symbole d’une Belgique au bord du gouffre

    Il était, avec Thibaut Courtois et compte tenu du manque de rythme d’Eden Hazard et des pépins physiques de Romelu Lukaku, le grand espoir des Diables Rouges avant le coup d’envoi du Mondial. Il devait guider la Belgique au Qatar. Mais il passe, pour l’instant, à côté de son tournoi. À la fois frustré et frustrant, Kevin De Bruyne incarne une Belgique en panne de repères. Mais il lui reste, au moins, un match pour inverser cette tendance.
  2. Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonnements de données vous permettront de tout regarder en streaming sans problèmes
    Montelco

    Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonne­ments de données vous permet­tront de tout regarder en streaming sans problèmes

    La Coupe du monde au Qatar approche. Les fans de foot ne veulent évidemment rien manquer de cette grand-messe. Comme la Coupe du monde ne se déroule pas en été cette année et que de nombreux matchs commencent à l’heure de pointe du soir, vous ne pourrez pas toujours les regarder chez vous à la télé. Une solution : regarder les matchs en streaming sur votre trajet du retour du boulot ou pendant une pause. Le tout est évidemment de ne pas tomber à court de données mobiles. MonTelco.be vous donne quelques conseils.
  1. “Pas de problème dans le vestiaire”: Hazard et Courtois calment le jeu et promettent des “guerriers” face à la Croatie

    “Pas de problème dans le vestiaire”: Hazard et Courtois calment le jeu et promettent des “guerriers” face à la Croatie

    “Il n’y a pas eu grand-chose.” Invités de dernière minute face à la presse, Thibaut Courtois et Eden Hazard ont tenté de calmer le jeu. Les deux Diables ont démenti les rumeurs d’une éventuelle altercation après la défaite face au Maroc, “des bêtises” selon eux, répétant qu’il n’y avait “aucun problème” dans le groupe, même si la période est “compliquée”. Concernant la réunion de lundi, le meneur de jeu a affirmé que le linge sale avait été lavé en famille: “Certaines choses n’ont pas dû plaire”, a reconnu Eden Hazard. Cap maintenant sur la Croatie, le capitaine des Diables promet “des guerriers” jeudi pour arracher la qualification.