Plein écran
© DR

Brûlons la cravate qui nous enserre le cou et osons, enfin, les risques et les fêlures

InterviewLe jour où le téléphone sonne, le ciel belge est si bas qu’un canal s’est pendu ou ne va pas tarder à le faire. Dans l’oreille, on a encore “The Flame”, la chanson qui ouvre l’album “Anatomy of light” du groupe AaRON, écrite lorsqu’Olivier Coursier était dans le Nevada. Un endroit où le soleil fait rougeoyer l’horizon un peu plus fort qu’ailleurs. “Entre la lumière qui brûlait tout et son feu intérieur à lui, il y avait une belle harmonie”, nous dira Simon Buret un peu plus tard. Ce titre, comme les onze pistes qui suivent, insuffle lumière et énergie. L’une ne va pas sans l’autre. Il nous manque les deux, ce matin-là. Le nouvel album du groupe français, que le film “Je vais bien, ne t’en fais pas” et la chanson “(U-Turn) Lili” ont propulsé sur le devant de la scène en 2006, est sorti il y a peu. Une belle occasion pour prendre des nouvelles du groupe et laisser s’égarer nos réflexions sur le monde qui tourne de façon étrange, ces derniers mois.

  1. Dries Mertens souhaite un bon anniversaire à Maradona : “Désolé d’avoir marqué plus de buts que toi à Naples”
    Play

    Dries Mertens souhaite un bon anniversai­re à Maradona : “Désolé d’avoir marqué plus de buts que toi à Naples”

    11:21
  2. Un véhicule heurte des piétons et tue deux personnes
    Play

    Un véhicule heurte des piétons et tue deux personnes en Ukraine

    10:04