Plein écran
© photo_news

Des pétitions contre la présence d'un travesti à l'Eurovision

Plusieurs pays ont protesté contre la participation d'un chanteur travesti au Concours Eurovision.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news

La participation de Conchita Wurst - de son vrai nom Tom Neuwirth -  au prochain Concours Eurovision de la chanson fait couler beaucoup d'encre. Le chanteur travesti qui réprésente l'Autriche affiche un look féminin tout en portant la barbe et cela ne plaît guère à certains pays comme la Russie, l'Ukraine et la  Biélorussie qui demandent son évincement du concours.

Selon le Standaard, une pétition contre la participation de Conchita Wurst à l'Eurovision a déjà été signée par plus 15.000 personnes en Biélorussie et en Ukraine. Et au cas où le chanteur travesti participerait quand même à l'émission, ceux-ci exigent que la compétition musicale ne soit pas diffusée à la télévision. "L'Eurovision qui est regardé par nos enfants, est devenue un playdoyer pour la sodomie", indique cette pétition. La Russie, où une loi contre la propagande gay a été promulguée, souhaite quant à elle boycotter l'Eurovision.

Conchita Wurst fait également l'objet de nombreuses critiques dans son propre pays. Une page Facebook contre la candidate autrichienne affiche près de 40.000 "likes". De son côté, le chanteur s'est défendu en affirmant que son seul souhait était de se battre contre l'intolérance et la discrimination. "Ce à quoi vous ressemblez, ne détermine pas qui vous êtes", a-t-il confié.

L'an dernier, le show qui s'était déroulé à Malmö en Suède, avait été empreint de nombreuses références homosexuelles. Un baiser lesbien (voir vidéo ci-dessous) avait notamment suscité la polémique. Cette année, le concours Eurovision se tiendra dans la capitale danoise, Copenhague .