Plein écran
© Getty Images for Coachella

Katy Perry reconnue coupable de plagiat

Accusée de plagiat par un groupe de rap chrétien pour son morceau “Dark Horse”, la chanteuse a été reconnue coupable ce lundi par le tribunal de Los Angeles.

Sorti en 2013, le titre “Dark Horse” de Katy Perry était très rapidement devenu un tube. En tête des ventes durant plusieurs semaines, il comptabilise aujourd'hui plus de 2,6 milliards de vues sur YouTube. Mais peu de temps après sa sortie, le groupe de rap chrétien Flame avait accusé la chanteuse d’avoir recopié leur chanson “Joyful Noise”, sortie en 2009. Les auteurs et interprètes du groupe estimaient que la chanteuse avait violé leurs droits d’auteur sur les sonorités, les notes et le rythme de leur morceau.

La chanteuse et son équipe avaient à l’époque nié ces accusations, affirmant n’avoir jamais entendu parler du groupe Flame. Les avocats de Katy Perry l’avaient défendue en avançant que les arrangements musicaux en question étaient tellement basiques que, s’ils étaient soumis au droit d’auteur, ils porteraient atteinte à tous les auteurs-compositeurs. De son côté, le groupe Flame a tenté de prouver que leur titre “Joyful Noise” avait été largement diffusé sur les plateformes Spotify et YouTube et que la chanteuse aurait très bien pu l’avoir entendu avant. 

Après cinq années de bataille juridique, la justice américaine a tranché ce lundi et a déclaré Katy Perry coupable de plagiat. Selon les neuf membres du jury, le rythme du morceau est suffisamment original pour être protégé par le droit d’auteur. Ils ne se sont cependant pas positionnés sur l’intentionnalité du plagiat. 

La chanteuse devra donc payer une amende, dont le montant sera dévoilé ultérieurement. Katy Perry avait d’ailleurs demandé à ce que sa fortune ne soit pas révélée pour éviter que Flame ne demande un montant trop important. 

À vous de juger de la ressemblance entre les deux morceaux.