Plein écran
L'Alba à Charleroi est en plein travaux © MH

La Semaine du Son s’invite pour la première fois à Charleroi: “Faire du son sur un chantier”

Mise à jourLa Semaine du Son en est à sa dixième édition. Elle a déjà fait étape à Bruxelles et jusqu’au 9 février, elle est organisée en Flandre et en Wallonie. Pour la première fois, l’événement se déroulera aussi à Charleroi samedi et dimanche. C’est dans l’ancien Consulat d’Italie racheté par la célèbre chanteuse de jazz, Mélanie De Biasio, qu’il prendra ses quartiers. Appelé désormais Alba, le lieu est pourtant toujours en travaux.

Une porte d’entrée bloquée par un pot de peinture, des ouvriers qui vont et viennent, un sol pas encore recouvert par endroits... À quelques jours de l’arrivée des artistes pour la Semaine du Son à Charleroi, beaucoup de choses sont encore à préparer. Cela n’entame pas l’humeur de Mélanie De Biasio qui accueillera l’événement dans sa maison des talents partagés, l’Alba: “Je ne m’inquiète pas du tout.”

Atouts

Mieux même, elle veut se servir des travaux comme d’un atout: “L’idée est de faire du son sur un chantier, d’accompagner la fin des travaux avec du son, du mouvement, de la danse... Nous voulons garder l’ambiance du moment. Une ambiance industrielle.”

Elle nous a d’ailleurs fait faire un tour du propriétaire. Pour mieux nous rendre compte des avantages de l’endroit! “Beaucoup de pièces communiquent entre elles. Il est facile de passer d’une scène à l’autre.”

Plein écran
Mélanie De Biasio. © Frank Loriou

La répartition des artistes n’est pas encore figée: “Cela dépendra de l’avancement des travaux et aussi de la volonté du créateur lorsqu’il prendra connaissance des lieux.”

Expériences originales

Plusieurs expériences originales seront proposées au public. Par exemple, Dimitri Coppe réalisera une performance électroacoustique au premier étage. Il transformera son espace d’expression en une pièce sonore. “Sa prestation sera réalisée sur les bâches de protection posées au sol” précise Mélanie De Biasio.

Encore plus bluffant! L’installation ‘Living Pages’ de Maxime Coton impliquera des casques de réalité virtuelle. “Le son diffusé accompagne même les mouvements de la tête” nous confie l’organisatrice de la Semaine du Son, Marianne Binard.

Conférences et jeunes talents

Des conférences seront également organisées. Daniel Léon tentera de sensibiliser les jeunes aux risques pour l’ouïe d’un volume du son trop élevé. “Un sonomètre sera à disposition du public. Et à partir de cela, des conseils seront prodigués.”

Mais l’Alba ne serait pas l’Alba s’il ne cherchait pas à répondre à sa vocation première: la découverte de jeunes talents locaux. C’est ainsi que le Conservatoire de musique de Charleroi ouvrira le bal samedi entre 16 heures 30 et 18 heures. Après quoi, l’Alba fermera ses portes durant deux heures pour vêtir ses différentes pièces de son habit de soirée.

Programme du week-end

Samedi 8 février

• 15h : Ouverture des portes et découverte des installations soniques et bornes d’écoute
• 15h30 - 18h : Parcours découverte – carte blanche au Conservatoire Grumiaux
• 20h : Contrebasse en solo - Carlos Payan
• 20h15 : FRACTAL MOTIONS - Quantic voices
Concert de musique électroacoustique de Dimitri Coppe. Fractal motions - Quantic voices est un solo vocal sans voix... davantage un geste de la main... malaxant du bout des doigts... mastiquant hors de la bouche... machouillant le son de souffles déployés sur une surface de temps... le temps d’un cri, d’un soupir, d’un hoquet, d’un grincement.
• 21h30 : TWICH 2
Duos croisés Sax Electro Voix... Des interventions ponctuelles de Maja Jantar, artiste vocale et polysonique, du saxophoniste Jean-Jacques Duerinckx et du compositeur de musique électroacoustique Stephan Dunkelman.
• 22h30 : THE MATTER OF RADIO
Une performance radio de Jonathan Frigeri. The Matter of Radio mêle, en live, des éléments de musique expérimentale, d’art sonore, de performance, de rituel, de conférence et de fiction radiophonique.
• Dès 22H22: “CLOTURE ELECTRIQUE, ROCKERILL X AFFLIGEANT”

Dimanche 9 février
• 14h : Ouverture des portes et découverte des installations soniques et bornes d’écoute
• 14h30 : Immersion découverte avec le Conservatoire Grumiaux / quatuor de guitare classique et bols tibétains / Carlos Payan : Contrebasse en solo
• 15h : LE CERVEAU MUSICIEN
Conférence-concert de Isabelle Dumont et Jean-Luc Fafchamps. Les neurosciences révèlent aujourd’hui que le pouvoir de la musique est bien plus grand qu’on ne l’imaginait, et que tous les cerveaux sont musiciens, capables d’appréhender et d’apprécier même les musiques les plus contemporaines!

Sous la forme d’une conférence à deux voix, ponctuée d’exemples et de jeux musicaux, les auteurs vous inviteront à une excursion insolite entre sons et synapses, clôturée par une petite pièce pour piano solo créée et interprétée par Jean-Luc Fafchamps pour l’occasion.

En continu durant tout le week-end

• SALON D'ÉCOUTE
Une carte blanche à l’Atelier de Création Sonore et Radiophonique (ACSR). Seront mis à disposition du public: des bornes d’écoute de créations radiophoniques, une borne d’écoute par le biais duquel Mélanie De Biasio vous parle de l’Alba et une borne d’écoute avec un titre inédit de Mélanie De Biasio.
• TEST D’ÉCOUTE INDIVIDUELLE
Santé auditive, venez tester votre niveau d’écoute!
• FILMS DOCUMENTAIRES
Marie-Paule Thiele au sujet des problèmes de santé auditive
• LIVING PAGES de Maxime Coton
Une expérience en réalité virtuelle avec du son binaural, une pièce de 11 minutes, sur base d’un poème original, dans laquelle l’interactivité est dirigée par le son. Si vous pensez que littérature et technologie ne font pas bon ménage, LIVING PAGES pourrait bien vous surprendre. 

Questionnant les frontières toujours plus floues entre réel et virtuel, cet OVNI littéraire dépasse les limites de la page pour se déployer dans une expérience de réalité virtuelle. Plongez avec tous vos sens dans cette expérience poétique, visuelle et sonore. Mais d’où viennent ces images et ces mots, de votre imaginaire? Que ce soit à travers le livre ou à travers l’application accessible grâce à votre Smartphone et aux lunettes fournies, LIVING PAGES invite à la contemplation et à la rêverie.