Plein écran
Richard Madden, à droite, dans le rôle de John Reid, dans le biopic “Rocketman” © Photo News

La vérité sur le manager d’Elton John

“Je toucherai encore mes 20% quand vous serez mort”, voici les mots prononcés par le personnage de John Reid à Elton John dans le dernier biopic “Rocketman”. Le film le dépeint comme un homme froid et cupide. Qu’en est-il vraiment?

Le goût de John Reid pour la musique a démarré bien avant sa rencontre avec Elton John. Fils de soudeur, le jeune écossais a abandonné ses études pour partir à la recherche d’un emploi dans le milieu de la musique, à Londres. Après un bref passage dans la maison de disque EMI, il a été nommé responsable britannique du label américain Tamla Motown.

Contrairement à ce que le film laisse penser, John Reid n’a pas rencontré le chanteur de “Candle in the wind” à Los Angeles, mais lors d’une fête de Noël, à Motown. Il a avoué avoir alors jugé Elton John comme un “petit gars costaud dans une combinaison amusante”. L’idée de devenir son manager ne l’enthousiasmait pas vraiment. Et pourtant l’alchimie a opéré. 

Citation

Ce fut mon premier grand amour et je fus son premier petit ami. Nous nous sommes aimés pendant cinq ans.

John Reid

Les cinq années de leur relation amoureuse sont aussi les années où le chanteur a été le plus prolifique. De 1970 à 1975, Elton John est devenu une superstar mondiale avec des tubes comme “Your Song”, “Daniel”, “Crocodile Rock”, “Tiny Dancer” et “Bennie and the Jets”.

Un style de vie extravagant

Mais leur relation a connu des hauts et des bas, tout comme l’apparence du chanteur, en constante évolution. Elton John appréciait particulièrement les extravagances qui allaient de pair avec la célébrité. Ces excès mêlés aux infidélités de John Reid vont mettre un terme à leur relation. Le duo va malgré tout rester inséparable pendant encore 25 ans.

Citation

Un jour, je lui ai dit que sa voiture ne faisait pas très Rock and Roll. Il est revenu avec une Aston Martin violette.

John Reid

La violence

Plein écran
Richard Madden © Photo News

Le film “Rocketman” montre une scène où le manager frappe le chanteur à cause de son retard. Rien ne prouve que cela se soit réellement produit, mais le tempérament violent de John Reid était connu. Il a brisé un verre sur un homme qui n’avait pas prévu assez de champagne pour une soirée, il a giflé des journalistes et frappé un portier avec sa canne. “À chaque fois”, a-t-il déclaré, “c’était pour défendre Elton John”.

La carrière solo de Freddie Mercury

Dans le biopic “Bohemian Rhapsody”, John Reid est brutalement licencié pour avoir suggéré à Freddie Mercury de se lancer dans une carrière solo. Dans la vie réelle, les évènements se sont déroulés de manière beaucoup plus amicale. 

Bataille financière

John Reid est resté le manager d’Elton John pendant près de trois décennies. Le chanteur l’a ensuite accusé de l’avoir trahi en étant négligent avec sa fortune. Un arrangement à l’amiable avec une somme à sept chiffres aurait permis de solutionner leur différend.

Si le manager est resté silencieux après la sortie du film, le compositeur Mike Batt a déclaré que le film était un tissu de mensonges. D’après lui, John Reid n’était pas la personne insensible et manipulatrice qui y est présentée.

  1. Pour contrer un hacker, Radiohead diffuse 18 heures d'enregistrements inédits

    Pour contrer un hacker, Radiohead diffuse 18 heures d'enregi­stre­ments inédits

    Le groupe de rock britannique Radiohead a décidé mardi de proposer au public, pendant 18 jours, 18 heures de matériel sonore inédit, coupant l'herbe sous le pied à un hackeur qui menaçait de diffuser les archives musicales. L'argent récolté à l'issue de cette diffusion sera versé à Extinction Rebellion, un mouvement en faveur du climat né au Royaume-Uni en 2018 et qui revendique être présent dans une cinquantaine de pays.