Plein écran
© Photo publique Facebook

Le drame d'Elisa Tovati: "Je ne mange plus, je ne dors plus"

VideoElisa Tovati a sorti son nouvel album le 24 février dernier. Titre de cette galette: "Cabine 23". Le disque est inspiré par le célèbre Orient-Express. Ce qui ne plaît pas du tout à la SNCF qui lui a envoyée une mise en demeure, la sommant de retirer l'album de la vente immédiatement.

La SNCF reproche à la chanteuse d'exploiter "l'image et l'univers" de train mythique ainsi que de nuire à son "image d'élégance, de luxe et de prestige". Elisa Tovati est "effondrée". La jeune femme confie, en larmes, au journal Le Parisien: "Je ne dors plus, ne mange plus. C'est une trahison de la SNCF." Elle explique avoir rencontré les responsables de la SNCF. "Ils étaient ravis, nous ont ouvert les portes du train pour faire des photos qu'ils ont validées. Je leur ai envoyé le disque le 12 septembre et n'ai eu aucune nouvelle."

Elisa aurait voulu appeler son album "Orient-Express", mais la SNCF lui réclamait "une somme exorbitante". Elle a donc renoncé. Elisa estime être traitée "avec une incroyable violence". "Je ne suis qu'une petite artiste. Financièrement, c'est impossible de contre-attaquer, on va devoir détruire en sept jours ce qu'on a construit en deux ans." Elisa est d'autant plus triste qu'il s'agit d'un album très personnel.

La SNCF, ennuyée par la sortie médiatique de l'affaire, espère pouvoir reprendre les discussions là où elles s'étaient arrêtée et trouver "un terrain d'entente".