Plein écran
Un extrait du film "Lord of Chaos" © You Tube

Le passé meurtrier du black metal norvégien exposé dans un film

Au début des années 90', la scène du black metal fut marquée par des cultes sataniques, durant lesquels les musiciens brûlaient des églises, se mutilaient et tuaient. Le 29 mars, le film "Lords of Chaos" reviendra sur ces années. À cette occasion, les stars du black metal témoignent.

Plein écran
Varg Vikernes, dit Burzum © afp
Citation

"C'était un moyen d'exprimer nos démons intérieurs"

Andreas Hamran Færø, dit "Dolk"
Citation

"Le black metal était atmosphéri­que, avec une approche plus profonde que celle de la scène death metal. Vous pourriez voyager à l'intéri­eur".

Rune Eriksen

"Cette période de ma vie est un lac marécageux avec des squelettes. Je n'aime pas en parler", confie Rune Eriksen, ou "Blasphemer", l'ancien guitariste de Mayhem, au Guardian. En 1994, l'homme rejoignait le célèbre groupe, après l'assassinat du guitariste, Øystein Aarseth, dit "Euronymous", par l'ancien bassiste, Varg Vikernes, appelé aussi "le Comte Grishnackh" ou "Burzum". Trois ans plus tôt, le chanteur, Pelle Ohlin, ou "Dead", était retrouvé mort.

Le lien entre les membres du groupe Mayhem
Jonas Åkerlund a réalisé le film "Lords of Chaos" pour mettre en scène l'amitié conflictuelle entre Aarseth et Vikernes. Lors de l'avant-première, à Londres, les scènes étaient si violentes qu'un homme a vomi et une femme s'est évanouie. Avant de devenir réalisateur de clips pour Beyoncé et Lady Gaga, Jonas Åkerlund a été le batteur du groupe suédois Bathory, qui a eu une influence majeure sur le black metal norvégien. En 1984, Mayhem voyait le jour à Oslo et révolutionnait le genre.

Une opposition à la religion
Aarseth était communiste et, d'après lui, le christianisme était l'ennemi public numéro un. "Le christianisme n'a jamais été à la hauteur de la Norvège", a déclaré Dolk, fondateur du groupe Kampfar. Les artistes ont voulu s'y opposer. Rune Eriksen présente les Norvégiens comme des introvertis. "Leur froideur est ancrée dans les os du black metal norvégien", dit-il.

Un retour au stade primitif
Mayhem s'est déclaré sataniste, non pas parce que ses membres vénéraient le diable, mais parce que leur comportement offensait les chrétiens et qu'il attirait l'attention. Leur son était marqué par des riffs agressifs et des cris démoniaques. On y voyait des démons furieux, dévastant une forêt scandinave enneigée. Leur objectif était de revenir à un stade le plus primitif possible et de donner une sensation de froid au public. Pour son premier album, Burzum a demandé au producteur de lui donner le pire microphone disponible.

L'influence de Pelle Ohlin
À la fin des années 1980', Pelle Ohlin arrivait en Norvège et recevait une cassette avec une souris morte fixée à une croix. Mayhem l'invitait, à sa façon, à devenir le nouveau chanteur du groupe. Avec sa fascination pour la mort, sa présence a tout transformé. Aux répétitions, il y avait toujours le cadavre d'un corbeau. Avant les concerts, Dead portait plusieurs jours les mêmes vêtements et se "maquillait en cadavre". Ce maquillage a inspiré de nombreux artistes du genre. Un jour, lors d'une représentation, il s'est coupé le bras et a aspergé le public avec son sang. Seuls les "vrais fans" sont restés. Quand il s'est suicidé, Euronymous l'a pris en photo et c'est cette photo qui a été retenue pour la pochette de leur nouvel album.

Quand les choses sont devenues plus sombres
Le 6 juin 1992, une église en bois a été incendiée. Vikernes a été soupçonné, puis blanchi. Puis d'autres évènements similaires se sont produits. Pour le réalisateur Jonas Åkerlund, cela s'explique par l'effet de groupe. "Les jeunes voulaient s'impressionner mutuellement et choquer", dit-il. "Vous pensez que rien ne peut vous arriver. Vous faites une chose, puis une autre, jusqu'à tuer quelqu'un". Avant d'être arrêté, Burzum a dit que la scène black metal était derrière tout cela et voulait "répandre la peur et le mal". Le 21 août 1992, Bård Eithun, dit "Faust", a eu un rendez-vous avec une personne qui voulait avoir des relations sexuelles avec lui. Il l'a assassiné de 37 coups de couteau.

Les guerres entre les groupes
Les menaces étaient courantes dans le milieu. La relation entre Aarseth et Vikernes s'est dégradée quand l'égo d'Aarseth est devenu trop important. Ce dernier a envoyé des menaces de mort au bassiste, tout comme il l'a fait pour des groupes death metal, qui portaient des chemises hawaïennes. Mais le 10 août 1993, il a été poignardé 23 fois. Après cela, le black metal norvégien n'était plus perçu comme un genre musical, mais comme un culte meurtrier. 

Vikernes n'a jamais montré de remords pour ce meurtre. Il rejette aujourd'hui l'interprétation qui est faite de lui dans le film "Lord of chaos". Antisémite virulent, il s'insurge également contre le fait que son personnage soit joué par un acteur juif.

Ce qu'il reste
Mayhem a ensuite été rejoint par Stubberud et Eriksen. La musique est devenue plus extrême, à la grande joie du public. Le guitariste a joué dans d'autres groupes, dont Vltimas. Le groupe de Dolk, "Kampfar" s'apprête à sortir l'album le plus sombre de son histoire. Dolk affirme que tous ces artistes sont gênés aujourd'hui par ces années. "Aujourd'hui, nous sommes les meilleurs amis du monde". Quand Kampfar a reçu un Grammy norvégien, les membres du groupe ont fêté ça avec les membres d'Enslaved, en costumes, en dégustant du vin et des mets raffinés.