Plein écran
Le reportage de BFMTV prend l’exemple de Martin, un lycéen fan du rappeur Jul © Capture d'écran BFMTV

“Les amateurs de rap ont des lacunes en français”: un reportage de BFMTV fait polémique

Une étude relayée par BFMTV lie le niveau d’orthographe avec les styles musicaux. Le reportage de la chaîne d’information française a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux.

“Il y a ceux qui, comme Martin, ne jurent que par le rap”. Le reportage de BFMTV prend l’exemple d’un lycéen fan du rappeur Jul. “Il m’arrive de faire des fautes d’orthographe, en écrivant un mail, un SMS ou même dans des dissertations”, reconnaît le jeune Toulousain. Pour de nombreux internautes, la stigmatisation est évidente. “Quel ramassis de clichés!”, écrit notamment l’un d’entre eux.

Le média français s’appuie sur une enquête récemment publiée par le baromètre Voltaire 2019. Les amateurs du rap auraient des lacunes avec la langue française, selon les conclusions de l’étude. Tout l’inverse des fans de rock ou de la musique indépendante. Dans le reportage de BFMTV, une fan de musique indie assure être très pointilleuse avec son écriture. “Ce sont des gens explorateurs, curieux, qui vont rechercher de nouveaux horizons. Cette curiosité peut s’appliquer aussi à la langue française, cela peut expliquer leur meilleur niveau”, avance Pascal Hostachy, le coordinateur de l’enquête.

Le texte écrit par BFMTV pour accompagner la vidéo sur Twitter a également déplu aux internautes: “Dis-moi la musique que tu écoutes, je te dirai ton niveau en orthographe”. D’ailleurs, le rappeur Jul a réagi par un tweet moqueur.