Plein écran
© BELGA

Mathias Malzieu, Gaëtan Roussel et Zaz ont lancé les Francofolies de Spa

Les Francofolies 2019 ont réellement pris leur envol jeudi en fin d'après-midi avec l'entrée en scène des premières locomotives de cette 26e édition qui se tient du 18 au 21 juillet au Parc de Sept Heures à Spa. Un Mathias Malzieu déchaîné, une Alice on the Roof envoutée et un Gaëtan Roussel qui déroule. 

Un bien joli costume, un nœud papillon, une casquette et une énergie débordante, Mathias Malzieu n'a pas loupé son retour à Spa avec ses potes de Dionysos pour un concert exclusif en Belgique cet été. L'occasion de défendre un nouvel album qui sortira en septembre prochain et de ravir un public surchauffé, complètement acquis à leur cause.

Un moment dont se délectent toujours les Francofous qui ont même transporté le chanteur de la scène à la Galerie Léopold II.

Autre style et autre atmosphère avec une Alice on The Roof bien moins timide que lors de son premier passage à Spa. Quatre ans de carrière et deux albums plus tard, la Hennuyère est revenue avec un set abouti et quelques surprises. Plusieurs duos, dont avec la Namuroise Claire Laffut - qui allait se produire un peu plus tard en solo - et avec Valentine sur "La pluie". 

Plein écran
© BELGA

Petit clin d'œil aussi en cours de spectacle au rappeur français Orelsan qui se produira vendredi dans la Perle des Ardennes. Un duo inédit a aussi eu lieu dans la langue de Vondel avec Tourist. Sans oublier la venue sur scène de Matthew Irons, le chanteur-guitariste de Puggy pour un très énergique "T'as quitté ta planète". Le tout enrobé de ses tubes les plus connus avec comme final "Malade", titre éponyme du deuxième album de la chanteuse écrit avec Vianney.

Plein écran
Dyonisos pour le premier jour des Francofolies. © BELGA

Le rock a repris ses droits avec un Gaëtan Roussel venu défendre aux Francofolies son troisième album solo "Trafic". Et du trafic il y en avait sous la Galerie Léopold II rapidement ragaillardie par "Ton invitation", un des titres phares de Louise Attaque dont il est le leader. Un set mêlant nouveaux morceaux et standards du groupe pour le plus grand plaisir d'un public qui a subi les premières gouttes de pluie de cette 26e édition.

Un peu plus tard, Zaz a fait monter sur scène l’une des responsables de l’association liégeoise, La Besace, qui mène des actions de sensibilisation à l’environnement auprès du jeune public.

Depuis mai 2015, l’artiste française, très engagée, a lancé un projet dénommé Zazimut dont le but et de promouvoir, au travers des associations qu’elle met en avant, une société plus respectueuse de la vie sous toutes ses formes. En quatre ans, elle est ainsi venue en aide à 200 associations à travers le monde.

Lors de son passage à Spa, elle a choisi de promouvoir l’asbl liégeoise “La Besace” qui, depuis 2011, sensibilise les élèves de maternelle et de primaire en région liégeoise à réaliser des économies d’énergie au sein de leur établissement et ce dans le cadre de l’action “Défi énergie - Génération Zéro watt”

Le produit de la vente des articles merchandising sera ainsi reversé à cette association, a assuré Zaz qui a offert une performance énergique jeudi soir sur le podium spadois.

Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA