Plein écran
Angèle © AFP

Pas de consécration pour Angèle aux Victoires de la Musique

On attendait Angèle, mais c’est Clara Luciani qui a été sacrée “artiste féminine” aux Victoires de la musique, vendredi avec son album au nom prédestiné “Sainte-Victoire”. Chez les hommes - “la catégorie phallus, artiste à quéquette” comme l’a qualifiée le lauréat dans son style toujours aussi décalé, c’est Philippe Katerine qui l’a emporté devant Alain Souchon et Lomepal. Angèle a remporté le prix du “concert de l’année”. “Je vis ma meilleure vie”, a déclaré notre compatriote. Suzanne est la révélation scène de l’année, Pomme l’album révélation et Alain Souchon a été récompensé de la Victoire de l’album de l’année pour “Ame fifties”.

“Il y a un mois, je me disais Philippe, t’es nul comme chanteur”, a déclaré l’artiste, toujours aussi décalé au moment de recevoir son prix dans “la catégorie phallus, artiste à quéquette”. 

Il milite pour une catégorie “artiste de l’année” unisexe. “Il y a plein de catégories possibles: le poids, la taille, le taux de cholestérol... On pourrait faire les artistes drogués, les artistes clean. Avec ou sans quéquette, bon, c’est terrible”, a-t-il déclaré en rigolant.

Plein écran
Clara Luciani et Philippe Katerine. © AFP

Du côté des femmes, c'est la belle histoire de la chanson française: loin du cliché du démarrage météorique, Clara Luciani a dû attendre près d'un an pour qu'explose "La grenade", son hit féministe. "Je suis désemparée", a commenté la chanteuse, très émue au moment de recevoir sa distinction.

C’est la seconde Victoire de Clara Luciani, récompensée comme “révélation scène” en 2019.

Mais la reconnaissance fut longue. “Sainte-Victoire” sort en avril 2018 et il faut attendre près de 12 mois pour que “La grenade” éclate sur les ondes. “Qu’est-ce que tu regardes?/T’as jamais vu une femme qui se bat/Suis-moi/Dans la ville blafarde/Et je te montrerai/Comme je mords, comme j’aboie”. Des paroles fortes, sur une trame électro, façon années 1980 revisitées, qui ont fait mouche.

Plein écran
Clara Luciani. © AFP

Le titre a trouvé un bel écho dans le contexte #MeToo, mais s’est aussi inscrit dans le courant des nouvelles porte-voix du féminisme - ce qu’elles ne cherchaient pas à être d’ailleurs - comme Angèle avec “Balance ton quoi” ou Suzane avec “SLT”.

Dans la catégorie “artiste féminine”, elle avait face à elle la favorite Angèle et Catherine Ringer. 

Avant ce prix, Vitaa et Slimane ont reçu la Victoire de la chanson originale pour “Ça va, ça vient”. Ils ont dédié leur prix à Soprano, Gims, Kendji Girac, M. Pokora et “tous ceux qui font de la musique populaire, mais qui ne sont pas là.” PNL a reçu le prix du meilleur clip (ou de la meilleure “création audivisuelle” selon le nom officiel de la catégorie) pour “Au DD”.

  1. “Clem”: Agustín Galiana promet une saison “plus légère que la précédente”
    Interview

    “Clem”: Agustín Galiana promet une saison “plus légère que la précédente”

    Chanteur, acteur, danseur: Agustín Galiana sait tout faire, ou presque. Les téléspectateurs auront bientôt le plaisir de le retrouver dans la saison 10 de la série “Clem” qui sera, il le promet, “plus joyeuse” que la précédente. Mais avant cela, le gagnant de la huitième saison de “Danse avec les stars” sera de passage en Belgique pour deux concerts exceptionnels. L'occasion pour lui de chanter les tubes de son premier album et, pourquoi pas, de lancer une tournée complète. Rencontre avec un artiste solaire qui a à cœur de transmettre son amour de la musique et de la fête à son public.