James Brown
Plein écran
James Brown © EPA

Une femme prétend avoir la preuve que James Brown a été assassiné

Un procureur d’Atlanta a décidé de mener des entretiens pour évaluer s’il est possible ou non de lancer une enquête sur l’assassinat du chanteur. James Brown est décédé en 2006. Sur son certificat de décès, la mort est attribuée à une crise cardiaque et à la présence d’un liquide dans les poumons.

Le procureur Paul Howard Jr. a déclaré qu’il étudiait actuellement des pièces pouvant le mener à ouvrir une enquête de grande envergure sur la mort de James Brown. L’un des artistes les plus célèbres des États-Unis est décédé à l’âge de 73 ans dans un hôpital d’Atlanta, le 25 décembre 2006. En 2017, son médecin a déclaré qu’il s’était toujours interrogé sur cette mort si soudaine. Pour lui, il est possible que la crise cardiaque ait été provoquée par des substances toxiques. “Il a changé trop rapidement”, a-t-il dit à CNN.

Comme nous vous le disions ici, treize personnes ont contacté la presse, il y a un an. Toutes souhaitent qu’il y ait une autopsie ou une enquête criminelle. Parmi ces personnes figurent le manager de Brown, son fils Daryl, sa dernière femme, un homme qui prétend avoir prélevé une fiole de sang du chanteur à l’hôpital et Jacque Hollander. 

Après avoir insisté pendant plusieurs mois, la chanteuse Jacque Hollander est parvenue à rencontrer le procureur d’Atlanta. Lors de l’entrevue, elle a apporté une liste de témoins, une pile de SMS imprimés et un sac en plastique vert. Un “sac rempli de preuves”, a-t-elle expliqué à CNN.

James Brown et son épouse assassinés?

Jacque Hollander soutient que James Brown et sa troisième femme, Adrienne, ont tous les deux été assassinés. Adrienne Brown est morte le 6 janvier 1996 en Californie, alors qu’elle se remettait d’une opération de chirurgie plastique. La police de Beverly Hills a refusé d’ouvrir une enquête sur sa mort. 

La chanteuse affirme aujourd’hui qu’elle détient des interviews de plus de 140 personnes et des dizaines de milliers de pages de documents de la police et des tribunaux. Tous ces éléments permettraient de douter de la mort naturelle de James et Adrienne Brown. 

La police d'Atlanta a longtemps refusé d’ouvrir une enquête, mais depuis cette audience avec le procureur Howard, Jacque Hollander pense qu’une enquête pourrait enfin être ouverte.