Plein écran
Kevin Spacey, au tribunal de Nantucket (Massachusetts), le 3 juin. © AP

Affaire Kevin Spacey: la cour révèle des messages de la victime

Le tribunal du district de Nantucket a publié un extrait d’une conversation survenue entre le jeune garçon qui accuse Kevin Spacey d’agression sexuelle et sa petite amie.

Les avocats de la victime ont livré un échange de messages où le jeune garçon explique que l’acteur lui a saisi le pénis huit fois. Il a également écrit avoir le sentiment d’être dragué par la star. Voici un extrait de la discussion:

Jeune homme (JH) : “...comme s’il traînait autour de moi dans le bar. Il a eu mon numéro et m’a demandé de sortir avec lui”.

Petite amie (PA): “Tu plaisantes? On dirait qu’il te drague”.

JH: “Je pense qu’il me drague. Il a attrapé ma jambe et... m...”

PA: “Tu veux me dire quelque chose? Si tu es gay, c’est pas grave!”

JH: “Je ne le suis pas, mais je pense que Spacey l’est”.

PA: “Hahahaha. Je suis jalouse. S’il te plaît, prends un selfie avec lui”.

JH: “Non, je suis sérieux. Il est totalement gay”

PA: “Attends... Pour de vrai?”

JH: “Il a attrapé ma b... 8 fois. Je lui ai dit que j’avais une petite amie”

PA: “Dis-lui que ta petite amie dit ‘bas les pattes’!”.

JH: “Non, mais je suis sérieux. Il a baissé la fermeture éclair de mon pantalon et il m’a invité chez lui. Je te parle plus tard”.

PA: “Que se passe-t-il? Amuse-toi bien, mais pas trop si tu vois ce que je veux dire”

JH: “Il est gay. Il m’offre encore un verre. Je suis saoul, aide-moi. Il m’a fait trop boire. Au secours. Il a pris ma b... Kevin Spacey est gay. Je vais me prendre en photo. J’ai les preuves. Aide-moi”. 

Le téléphone a disparu

Plein écran
L’acteur Kevin Spacey, en conversation avec son avocat Alan Jackson © AP

Pour les avocats de la défense de Kevin Spacey, certains messages de la conversation auraient été supprimés, afin de créer une version unilatérale et accablante des événements. Pour prouver le contraire, une expertise du téléphone du jeune homme est nécessaire. Seulement celui-ci est introuvable, déclarent les avocats de la victime. Le juge a demandé à ce que le téléphone soit apporté à la justice pour le 8 juillet.

“Un flirt consenti”

Plein écran
© AP

Kevin Spacey est accusé d’avoir agressé sexuellement un jeune homme dans un bar, en juillet 2016. Comme nous vous en parlions ici, il ne s’agissait là, pour l’acteur, que d'un “flirt consenti”, le jeune homme n’ayant jamais fait, selon lui, preuve de résistance. Malgré les multiples accusations sorties dans la presse, ce cas est l’unique affaire pénale intentée contre l’acteur.