Plein écran
Ariane était l'une des figures emblématiques du "Club Dorothée". © DR

Ariane était atteinte d’un cancer: "Elle s'est battue comme une lionne”

Au lendemain de l’annonce de la mort d’Ariane Carletti, sa fille Éléonore s’est confiée au Parisien. La jeune comédienne a ainsi révélé que sa maman se battait depuis près de 20 ans contre un cancer.

Ce mardi 3 septembre, Ariane Carleteti, figure emblématique du “Club Dorothée”, est décédée à l’âge de 61 ans. Voilà presque vingt ans que la star se battait contre le cancer, avec de multiples rechutes. Une maladie dont elle ne parlait presque jamais, comme l’a confié sa fille Éléonore dans une interview pour le Parisien. “Entre nous, on n’a jamais voulu en parler, parce qu’il y avait de la coquetterie de sa part. Elle ne voulait pas qu’on s’inquiète. Elle n’a jamais voulu mentir aux gens non plus ni être malhonnête. Alors, ça faisait quelque temps qu’elle s’était un peu repliée”. 

Ariane Carletti a dû refuser plusieurs projets à cause de sa maladie: “Beaucoup de gens lui ont proposé de monter sur les planches. Elle savait pertinemment qu’elle ne pouvait pas être fiable. À certaines périodes, son taux d’énergie pouvait changer du tout au tout. Et elle ne voulait pas porter la responsabilité d’être sur scène”, a expliqué sa fille. 

“Elle a été super courageuse”

Pourtant, la comédienne allait relativement bien ces derniers temps. “Encore lundi, elle nous parlait de ce qu’elle désirait manger et quelles vacances elle aimerait organiser”, a déclaré Éléonore, avant d’ajouter: “Elle s’est battue comme une lionne. Elle a été super courageuse. Ma mère a affronté des montagnes qui étaient énormes. Elle les a gravies les unes après les autres. C’est juste que la dernière était un peu trop rude. Elle est partie entourée d’énormément d’amour”.

La jeune comédienne, qui joue dans la série “Plus Belle la Vie”, a également eu une pensée pour les nombreux anciens fans du “Club Dorothée”. “C’est ma maman, mais elle appartient aussi à des millions de gens qu’elle a bercés. Elle en était fière. On est tristes, mais on pense aussi à eux”, a-t-elle conclu.

Plein écran
Ariane Carletti aux obsèques de Pierre Corbier le 5 juillet 2018, son acolyte du “Club Dorothée”. © Photo News