Plein écran
Ashton Kutcher a témoigné au procès de Michael Gargiulo accusé d'avoir tué trois femmes. © EPA

Ashton Kutcher aurait dû l’emmener boire un verre le soir où elle a été tuée de 47 coups de couteau

La nuit aurait dû être douce. Mais c’était le cauchemar qui attendait l’acteur au réveil...

Ashton Kutcher a témoigné au procès de Michael Gargiulo, accusé notamment d’avoir tué Ashley Ellerin le 21 février 2001. L’acteur s’est rappelé avoir frappé à la porte d’Ashley ce soir-là. Ils avaient rendez-vous pour aller boire un verre à la soirée organisée en marge des Grammys. 

Il a expliqué devant la cour l’avoir attendue “pendant des heures”. “Elle ne répondait pas. J’ai frappé à sa porte plusieurs fois, pas de réponse. J’ai pensé qu’elle était sortie pour la soirée, que j’étais en retard, qu’elle était fâchée.”

Les empreintes d’Ashton étaient sur la porte 

Ashton a raconté avoir “regardé par la fenêtre”. Toutes les lumières étaient allumées. Il a aperçu ce qu’il croyait être des taches de vin. Il n’avait pas trouvé ça alarmant. Il a quitté l’endroit. Le lendemain, il a appris qu’Ashley avait été retrouvée morte chez elle. “Je suis allé me présenter à la police et j’ai dit: Mes empreintes digitales sont sur la porte. Je paniquais”, se rappelle-t-il.

Plein écran
© AFP

La jeune femme de 22 ans a été poignardée 47 fois. Elle a été retrouvée morte par sa colocataire, devant la salle de bain. Le tueur supposé a plaidé non coupable.

Ashton Kutcher a tenu à préciser qu’Ashley n’était pas sa petite amie à l’époque. Du moins, pas encore... Il l’avait rencontrée à une soirée quelques semaines auparavant. Ils venaient de découvrir qu’ils étaient tous les deux célibataires en même temps. Il l’avait appelée dans l’après-midi ce jour-là, alors qu’il tournait “That ‘70s Show”. 

Quatre appels sans réponse

Il a dit lui avoir parlé pour la dernière fois vers 20h30. Il était chez une amie, elle venait de prendre une douche. Il n’est pas arrivé chez elle avant 22h45. Entre-temps, il l’a appelée quatre fois mais elle n’a jamais répondu. “Il y a dix-huit ans, le service cellulaire n’était pas ce qu’il est aujourd’hui”, il ne s’est donc pas inquiété.

Plein écran
Michael Gargiulo à son procès. © EPA

Trois meurtres, une tentative de meurtre

Michael Gargiulo est accusé d’avoir tué trois femmes. La soeur de l’un de ses amis en 1993: Tricia Pacaccio. Elle avait 18 ans et a été poignardée 47 fois. Son corps a été retrouvé sur le pas de la porte de la maison familiale. Ashley, ensuite, quelques années plus tard. Il l’avait rencontrée alors qu’elle avait crevé un pneu. Il l’avait aidée à le changer. Il a souvent été vu après ça devant chez elle. Là encore, il lui a mis 47 coups de couteau. 

Quatre ans plus tard, il a attaqué sa voisine, Maria Bruno. Il l’a égorgée et lui a coupé les seins. En avril 2008, il s’en est pris à Michelle Murphy. Elle vivait en face de chez lui. Il l’a attaquée dans son sommeil. Elle a réussi à s’enfuir après lui avoir donné un violent coup de pied. Les enquêteurs ont trouvé le sang de Gargiulo dans les draps de la jeune femme, ce qui a permis son arrestation moins de deux mois plus tard.