Plein écran
© photo_news

Baptiste Giabiconi à propos de Karl Lagerfeld: “On s’aimait d’un amour qui n’existe pas”

Six mois après la mort de Karl Lagerfeld, le mannequin s’est confié sur leur relation particulière.

La disparition de Karl Lagerfeld a été un véritable choc pour Baptiste Giabiconi. Repéré en 2008 alors qu’il n’avait que 18 ans, le jeune mannequin était devenu l’égérie de Chanel et la muse du célèbre couturier. Six mois après sa mort, il a accepté de se confier sur leur relation dans une interview pour le magazine Têtu. “J’ai refusé toutes les sollicitations des médias, car j’avais besoin de faire mon deuil, qui n’est toujours pas terminé d’ailleurs. Maintenant, il s’agit de continuer à le faire vivre et perdurer”, a-t-il expliqué.

“Karl était possessif, mais de manière bienveillante et protectrice. Pas comme une petite amie jalouse. Avant lui, personne n’avait jamais posé le regard sur moi. On s’aimait. Profondément. D’un amour qui n’existe pas, qu’on s’est créé”, a encore raconté le jeune homme.

Malgré leur lien très particulier, Karl Lagerfeld n’évoquait jamais ses problèmes de santé avec Baptiste Giabiconi: “Par respect pour lui, même si de rares signes trahissaient son état de santé, je n’abordais pas le sujet et faisais comme si de rien n’était. Il ne parlait pas de la maladie ni de la mort, et encore moins de l’après”.