Plein écran
Brooklyn Beckham, au Wireless Festival, le 6 juillet 2019. © Photo News

Brooklyn Beckham moqué pour ses lacunes en photographie

“Il n’a jamais prétendu être un expert”, a déclaré un ami du jeune homme.

À 20 ans, Brooklyn Beckham a eu la chance de décrocher une entrée au prestigieux stage de photographie donné par le célèbre artiste Rankin, un rêve ultime pour un grand nombre de jeunes photographes. Le fils de Posh Spice n’est pas novice en la matière puisqu’il a déjà publié son propre livre photo et réalisé une publicité pour la marque Burberry, à 16 ans. Il a commencé à étudier la photographie à 17 ans et le magazine 1883 lui a confié la charge de réaliser tout un reportage sur Sophie Turner, en 2018. Cette année, il s’est rendu au Kenya pour photographier la réserve animalière du Masai Mara.

“Même les tâches les plus simples sont trop difficiles”

Aujourd’hui cependant, si tout le monde pensait que le travail de Brooklyn avait besoin d’être affiné, ses collaborateurs se plaignent de ses connaissances limitées durant le stage. “Même les tâches les plus simples sont trop difficiles”, confie un stagiaire. “Il a besoin d’aide pour l’éclairage et la mise en place des images lors des prises de vue. Ce sont les bases”. Un autre ajoute: “Tout le monde l’attendait au tournant et il n’a pas bien démarré. Il est loin d’être à la hauteur dans la plupart des domaines. Mais il essaie de se rattraper, il est motivé”.

Une passion

Un ami de Brooklyn a déjà pris sa défense: “Il n’a jamais prétendu être un expert. Il a une passion pour la photographie et il est heureux de pouvoir apprendre son métier auprès des vrais professionnels avec lesquels il fait son stage”.

Plein écran
Brooklyn Beckham et sa famille, en 2013. © EPA