Plein écran
© Photo News

“Des images insoutenables”: Marion Cotillard interpelle le gouvernement français

L’actrice a dénoncé les images de militants écologistes aspergés de gaz lacrymogènes par les CRS lors d'une manifestation vendredi à Paris.

Vendredi 28 juin, des militants écologistes ont été brutalement évacués du pont de Sully lors d'une manifestation dans le centre de Paris. Sur des images, qui ont fait le tour de la toile, on peut ainsi voir les policiers asperger abondement de  gaz lacrymogènes des militants participant pacifiquement à un sit-in lors de l’occupation de ce pont par l’organisation Extinction Rebellion.  

Ces images ont suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. L’actrice Marion Cotillard a d’ailleurs interpellé le gouvernement français sur Instagram. “Cher gouvernement français pouvez-vous m’expliquer ces images? #insoutenables”, a-t-elle lancé. “Des activistes français et des étudiants en grève se font asperger de gaz lacrymogène alors qu’ils protestent pacifiquement, à Paris, contre une situation climatique désastreuse et trop ignorée”. 

“Le même jour, il faisait 45,9 ° en France. En JUIN. On a battu l’ancien record de 44,1 ° (établi en août 2003). Ce n’est pas ‘la nouvelle norme’. Ce n’est que le début de la dégradation du climat  et de l’urgence climatique. Regardez cette vidéo et posez-vous la question: qui défend qui?”, a-t-elle ajouté.

Le réalisateur du documentaire “Demain”, et militant écologiste Cyril Dion a également indiqué samedi qu’il refusait sa promotion dans l’ordre du Mérite, en raison de ces “violences”. “La disproportion de la réponse policière est folle”, a-t-il déclaré à l’AFP avant de s’exprimer un peu plus tard sur Facebook: “Comment accepter d’être décoré par un gouvernement qui fait usage d’une telle violence à l’encontre d’une partie de sa population?”.