Plein écran
Diam's © Capture d'écran TF1

Diam’s se livre sur sa dépendance aux médicaments

Après avoir connu le succès, l’ancienne rappeuse avait dû traverser une longue période de dépression.

Les fans de Diam’s savent que la chanteuse vit désormais en Arabie Saoudite avec son mari et ses enfants. Convertie à l’Islam, elle se dit aujourd’hui heureuse, loin du succès qu’elle a connu dans les années 2000, avec la chanson “Laisse-moi kiffer”. Elle garde tout de même contact avec certains artistes, comme Big Flo et Oli ou Vitaa. Elle a toujours plus de 91.000 abonnés sur Instagram. 

Sur son compte, elle publie des citations du Coran, des articles de presse. Aujourd’hui, elle décide de s’ouvrir sur son ancienne dépendance aux médicaments. Dans une story, elle explique que de nombreuses personnes lui ont demandé conseil pour sortir de l’emprise des antidépresseurs et des somnifères. 

L’ancienne artiste prenait en effet neuf cachets par jour durant les périodes les plus sombres de sa dépression. Du jour au lendemain, elle a décidé de tout arrêter, mais le choc fut trop violent. C’est un spécialiste qui lui a alors conseillé de reprendre là où elle en était et de diminuer les doses progressivement. Son sevrage a duré des mois, explique-t-elle. C’est la première fois que Mélanie Gorgiades évoque cette période publiquement. Elle n’avait que très peu abordé la question dans ses livres parus en 2012 et 2015.