Plein écran
Drake ne se limite pas à la musique: après le whisky, il se lance dans le cannabis © ANP Kippa

Drake lance sa propre ligne de cannabis

Drake emboîte le pas d’autres stars et cherche à surfer sur la légalisation du cannabis en lançant sa propre entreprise. 

“Promouvoir le bien-être, la découverte et l’épanouissement personnel”: c’est en ces termes que le producteur et musicien canadien Drake a choisi de décrire sa nouvelle activité professionnelle, qui s’ajoute à un agenda déjà bien chargé. Et pour charmer la future clientèle, les médias et les fans, le chanteur a lancé une véritable opération marketing autour de “More Life Growth Co”, l’entreprise de cannabis dont il détient 60% des parts. Des fleurs ont été envoyées à la presse, influenceurs et anonymes avec le communiqué pour axer la publicité sur “le partage et les rapports entre les gens”. Drake collabore avec un partenaire basé à Toronto, Canopy Growth Corp. “Faire quelque chose dans une industrie en pleine expansion est inspirante”, a commenté la célébrité.

Ce n’est pas la première fois que Drake s’aventure hors du secteur de la musique, vu qu’il a déjà investi dans Virginia Black Whiskey, sa gamme d’alcool personnelle. Le rappeur ne jette pas non plus un pavé dans la mare en se lançant dans le cannabis. Le recours au cannabis récréatif a été légalisé en 2018 en Californie et quelques mois plus tard également au Canada. D’autres pays, notamment européens, réfléchissent à cette option afin de limiter le recours au marché noir, proposer des produits de qualité et remplumer les caisses de l'État. Avec ce glissement des mentalités et des lois, cette liberté de consommer et de vendre a surtout attiré l’attention d’investisseurs influents dont de nombreuses stars comme Jay-Z, Snoop Dogg, Post Malone, Wiz Khalifa ou Jim Belushi. 

Plein écran
Drake © AFP