Plein écran
© Getty

Ellen DeGeneres “n’est pas un démon”, “elle est simplement déconnectée de la réalité”

“Soyez gentil les uns envers les autres”: chaque jour, Ellen DeGeneres conclut son émission par ce message. Pourtant, depuis quelques semaines, son image d’animatrice gentille et généreuse est mise à mal. D’anciens collaborateurs ont en effet dénoncé sa méchanceté et ses habitudes de diva. Mais aujourd'hui, plusieurs proches de la star volent à son secours. “Ce n’est pas qu’elle est un démon. Elle vit simplement dans une bulle incroyablement privilégiée et est déconnectée de la réalité”. 

Tout a commencé en janvier dernier. À l'époque, la YouTubeuse néerlandaise Nikkie de Jager, plus connue sous le nom de NikkieTutorials, avait sorti une vidéo dans laquelle elle racontait son passage dans le “Ellen Show”. La jeune femme, qui y avait raconté son coming-out en tant que personne transgenre, avait ainsi déclaré qu’elle avait été déçue de la manière dont elle avait été accueillie dans les coulisses de l’émission. “Je n’ai pas été saluée personnellement par Ellen, comme c’est le cas dans les talk-shows néerlandais. C’était assez distant et froid, je ne m’attendais pas à ça”.

Quelques semaines plus tard, alors que la population a été invitée à rester confinée chez elle pour empêcher la propagation du coronavirus, Ellen DeGeneres avait choqué de nombreux internautes en comparant son confinement à une peine de prison. Ensuite, d’anciens collaborateurs ont profité de l’arrêt de l’émission pour dénoncer le comportement de diva de leur patronne.

“Ce n’est pas la Ellen que je connais”

Face à ces nombreuses critiques, certains de ses proches ont tenu à la défendre. “Rien de ce qui a été dit ne ressemble à la Ellen que je connais”, a déclaré la productrice de son émission, Mary Conelly. “Est-ce qu’elle doit parfois prendre des décisions difficiles? Oui. Elle n’a pas peur de vous dire quand elle n’aime pas quelque chose. Nous avons des conversations musclées. Mais la personne que je connais vient au bureau tous les jours pour mettre en boîte une émission divertissante dans un cadre sympa et pour aider des gens”.

Une ancienne productrice a également partagé son expérience avec l’animatrice dans un article du New York Post. Il y a quelques années, Ellen n’arrivait pas à lire un texte sur son iPhone après avoir perdu ses lunettes. Elle a alors appelé Steve Jobs pour lui signaler: “Elle a tout arrêté et a passé un appel. Ensuite, nous avons entendu Steve Jobs dire ‘Salut Ellen’.. Elle lui a alors dit que l’iPhone devrait avoir une plus grande police de caractères. C’est du Ellen tout craché. Ce n’est pas qu’elle est un démon. Elle vit juste dans une bulle incroyablement privilégiée et est déconnectée de la réalité”, a-t-elle raconté.

Pour Steven Mazan, ancien rédacteur du “Ellen Show”, la “leçon” d’Ellen d’“être toujours gentille” s’est retournée contre elle. “Personne n’est jamais ‘toujours gentil’”, a-t-il expliqué. “Une des choses que j’ai aimées chez elle, c’est qu’elle avait un sens de l’humour plus sombre en coulisses. Je pense que les gens veulent croire que l’Ellen qu’ils voient à la télévision est toujours comme ça, mais personne n’est aussi simple”, a-t-il conclu.

(la suite sous la photo)

Ellen Degeneres et Portia de Rossi.
Plein écran
Ellen Degeneres et Portia de Rossi. © Photo News

“Ça la ronge”

Selon Us Weekly, Ellen DeGeneres aurait été touchée par les critiques formulées à son encontre. “Au début, elle pensait que ce n’étaient que des messages aigris d’une poignée de détracteurs, mais ça a pris des proportions énormes (...) Les critiques continuent à fuser et ça la ronge”, a confié une source au magazine. 

L’animatrice peut compter sur le soutien de sa femme, l’actrice Portia DeRossi. “Elle est sa caisse de résonance, avec elle, elle peut être elle-même”. Mais pas question de jeter l’éponge. “Elle est une habituée de la télévision depuis si longtemps - il faut bien plus que le témoignage d’un garde du corps et une vidéo sur YouTube pour changer l’opinion des gens à son sujet!”