Gaelle Garcia Diaz: "Notre premier rencard avec Jimmy? Un accident de voiture"

Elle s'appelle Gaelle Garcia Diaz, elle a 28 ans. C'est une ancienne candidate de télé-réalité et une joueuse de poker. On a également pu la voir en couverture du magazine Playboy en 2011. Mais si on parle d'elle aujourd'hui, c'est parce que la pétillante jeune femme va participer à la nouvelle émission d'RTL-TVI "Puis-je vous embrasser?".  Basé sur l'humour et la séduction, ce programme, dont la diffusion est estimée pour le mois d'avril, met en scène trois prétendants qui doivent tenter de séduire une femme à travers différentes épreuves. Celui qui remporte le jeu aura droit à un bisou. Entre deux tournages, nous avons donc eu l'occasion de poser quelques questions à la candidate sur sa participation, son histoire d'amour avec Jimmy Labeeu et son actualité du moment.

Citation

Le moindre petit détail qui me déplait peut être un tue-l'a­mour pour moi

Gaelle Garcia Diaz

Pourquoi avoir accepté de participer à "Puis-je vous embrasser"?
Parce que j'ai participé à la version flamande "Mag ik u kussen?", et j'ai passé un tellement bon moment, que, quand on m'a proposé de participer à la version francophone, j'ai dit oui. J'espère que ce sera aussi drôle.

Dans la version néerlandophone, est-ce qu'il y a eu un bisou?
Oui oui. Je ne me rappelle plus de son prénom mais, dans les trois prétendants, il y avait deux personnalités et un garçon pas du tout connu. C'était le stagiaire de la maison de production qui est apparemment considéré comme le comique de la bande. Et c'est lui qui a gagné. C'était quelqu'un avec un look hyper rock que je trouvais sympa et il m'a charmée.

Qu'est-ce qu'un homme doit faire pour vous séduire?
Il faut être très drôle, pertinent, j'adore le second degré. Je sors avec un humoriste donc forcément, c'est ça qui me plait.

Est-ce que vous êtes une personne difficile à charmer?
Difficile à séduire quand je suis célibataire non... Mais par contre, quand je suis prise, c'est impossible. J'aime bien jouer le "hard to get", je trouve ça assez chouette comme concept. Mais maintenant que j'y pense, je suis assez compliquée. Le moindre petit détail qui me déplait peut être un tue-l'amour pour moi. Que ce soit une mauvaise diction ou un style vestimentaire qui ne me va pas et je déconnecte tout de suite.  

Quelle a été la technique de votre copain actuel, Jimmy Labeeu, pour vous conquérir?
Ça a été basé surtout sur une après-midi complètement loufoque. On s'était croisé vraiment par hasard à une soirée et on s'était revu deux jours après. On a pris contact et on a passé une après-midi un peu lunaire où on a eu un accident de voiture. Le premier rendez-vous n'était pas top. On était en tort en plus, avec un verre dans le nez. Mais j'ai tout de suite su pourquoi on allait bien s'entendre. C'est parce que dans n'importe quelle situation, tout reste drôle avec lui. Même un accident de voiture.


Citation

Jimmy Labeeu, dans la vie de tous les jours, il est hyper mignon. (...) On nous disait que j'étais avec lui pour son argent. Alors qu'il vivait chez moi à l'époque et que c'était moi qui payais les factures... Les gens ont tendance à croire qu'une personne qui fait des vidéos sur Youtube est multimilli­o­nai­re. Mais ce n'est pas le cas.

Gaelle Garcia Diaz au sujet de son amoureux Jimmy Labeeu

Vous avez passé un petit coup de gueule il y a quelques mois parce qu'énormément de personnes critiquaient votre couple. Comment ça va aujourd'hui?
Les gens se sont calmés je pense. Au début, ça a été le gros scandale parce qu'il y a une différence d'âge assez importante entre nous. J'ai 28 ans, il en a 21. Mais je ne pense pas que ce soit ça vraiment le problème. Je pense que c'est parce qu'il est connu en tant que Jimmy Labeeu, le mec qui fait le con et qui tire des gueules pas possible. Mais dans la vie de tous les jours, il est hyper mignon. En tout cas moi, je le trouve hyper attirant et hyper attachant. Évidemment, les gens ne peuvent pas le savoir. Ça a donc entraîné énormément de critiques. On nous disait que j'étais avec lui par profit, pour son argent. Alors qu'il vivait chez moi à l'époque et que c'était moi qui payais les factures. Les gens ont tendance à croire qu'une personne qui fait des vidéos sur Youtube est multimillionaire. Mais ce n'est pas du tout le cas. Je sais que le principal, c'est que nous sachions la vérité. Mais c'est vrai qu'entendre des critiques non fondées et insensées tous les jours, c'est fatiguant. Plus pour lui que pour moi. J'ai tapé mon petit coup de gueule et ça a fait effet.

Concernant votre actualité, quels sont vos projets?
On a tourné un film avec Jimmy, une comédie franco-belge, complètement loufoque avec Ramzy notamment. Ça sort le 17 octobre 2017. Je reprends le poker aussi puisque c'est mon métier de base. Je suis joueuse professionnelle, je présente des émissions aussi, je fais des webcast, un peu comme les commentateurs de foot. C'est évidemment un peu moins passionnant parce que je commente une table de poker et pas un match. Mais ça me plait. J'ai également plusieurs tournois à jouer. J'ai ma chaîne Youtube qui marche très bien. C'est plutôt chouette. Je vais vraiment m'investir là-dedans aussi, quand j'ai un peu de temps libre. Donc il y a pas mal de choses.

Il y a quelques années d'ici, vous aviez également participé au tournage d'Hollywood Girl. Vous avez encore des projets dans la télé-réalité?
C'était sur NRJ12 en France et ça avait pas mal cartonné. En tout cas, ma fan base a explosé à cette période-là parce que les adolescentes de 12-16 ans adorent les réseaux sociaux. Elles me suivent toujours d'ailleurs. C'est assez drôle parce que l'émission ne repasse qu'en rediffusion. Mais aujourd'hui, la télé-réalité ne m'intéresse plus trop. Je l'ai fait dans une période où je n'avais rien au programme pendant quatre mois. On me proposait de faire cette émission. Vivre 3 mois et demi à Los Angeles, avec plein de gens sympas en étant payée en plus pour tourner dans un chouette film... Parce que finalement, c'était un vrai tournage avec des caméramen, des preneurs de son, un scénario, des scripts,... Mais dans la tête des gens, c'est une télé-réalité et je n'ai plus du tout envie d'avoir cette image parce que je n'estime pas être une fille de télé-réalité.