Ambra Battilana Guttierez
Plein écran
Ambra Battilana Guttierez © Instagram

Harvey Weinstein la touche contre sa volonté, elle le confronte le lendemain: un enregistrement accablant

Ronan Farrow a dévoilé dans le dernier épisode de son podcast Catch and Kill l’enregistrement exclusif d’un échange entre le mannequin italien Ambra Battilana Guttierez et Harvey Weinstein. 

En mars 2015, la jeune femme avait contacté la police. Elle avait expliqué aux autorités que Weinstein lui avait touché les seins et levé la jupe lors d’une réunion d’affaires. La police avait mis en place une opération d’infiltration. Le son révélé cette semaine est celui de la deuxième rencontre entre Ambra et Harvey, au lendemain de l’incident. Il ne sait pas qu’elle porte un micro. 

Ils se trouvent dans un hôtel haut de gamme de New York. Ambra Guttierez essaie d’obtenir des aveux tandis que Weinstein veut qu’elle monte dans sa chambre d’hôtel. “Je vais te dire quelque chose qui, je pense, serait bien pour toi mais on va devoir t’apprendre des choses”, lui dit le producteur. “Si tu veux passer du temps avec moi, je te guiderai, je t’enseignerai des choses. Mais tu dois venir te détendre avec moi, t’amuser, prendre du plaisir.” Ambra Guttierez lui répond que “la journée d’hier a été difficile”, Weinstein lui dit de “ne pas s’en faire”.

Ambra insiste: “Je ne suis pas vraiment comme ça. J’ai besoin de connaître davantage la personne.” Harvey Weinstein balaie ses inquiétudes: “D’accord, je comprends, eh bien nous ne ferons pas ça. On fera d’autres choses mais pas ça, d’accord. Ne t’inquiète pas.” Elle lui demande de quoi il parle. “Rien, juste se détendre, bon sang. Un massage, quelque chose d’amusant.” 

Ambra refuse: “Non, je suis timide”. Weinstein lui dira un peu plus loin dans la conversation: “Ne gâche pas ton amitié avec moi pour cinq minutes.” Il se fait menaçant: “Si tu ne me fais pas confiance, on n’a aucune raison de faire quelque chose [ensemble] et tu perdras de grandes opportunités.

Le podcast complet est à écouter ici

Un extrait de cette discussion oppressante avait déjà été dévoilée dans le New Yorker en 2017. Harvey Weinstein admettait avoir touché Ambra. Quand elle lui demande: “Pourquoi as-tu touché mes seins hier?” Il répond: “Oh, je suis désolé, j’ai l’habitude.”