Plein écran
Hilaria et Alec Baldwin viennent de perdre leur cinquième enfant. © AFP

Hilaria Baldwin tacle les trolls après sa fausse couche

De nombreux internautes ont accusé l’épouse d’Alec Baldwin de se servir de sa fausse couche pour attirer l’attention. Ils ont aussi dit qu’elle était “trop vieille” pour avoir un cinquième bébé.

Cette semaine, Hilaria Baldwin a expliqué, dans une stroy, que suite à l’annonce de sa fausse couche, survenue au quatrième mois de grossesse, elle avait commencé à recevoir des messages très négatifs sur les réseaux sociaux. Des trolls l’accusaient d’avoir construit toute une stratégie de communication autour de la perte de son bébé. Pour elle, ce déversement de haine est révélateur: “Perdre un bébé, c’est toucher le fond. Mais c’est là que vous comprenez que vous avez vécu une vraie douleur et que les attaques des trolls sont dérisoires à côté. Aucun mot de leur part ne peut vous paraître aussi atroce que ce que vous vivez”.

La professeure de yoga a souhaité défendre toutes les femmes qui avaient été critiquées après s’être ouvertes sur des sujets aussi sensibles sur les réseaux sociaux. “Ceux qui commettent des actes d’intimidation apportent au monde une cruauté inacceptable”, dit-elle. “Vous n’apportez que de la honte, de la douleur, de la peur. C’est pour cela que je me suis livrée comme je l’ai fait. Pas pour attirer l’attention, mais parce que c’est l’histoire de ma vie et que j’ai décidé de m’ouvrir. Vous pensez que je voulais perdre mon bébé?”. 

Elle conclut: “À cause de la pression de la société, la plupart d’entre nous gardent le silence. Et il y a des douleurs qui sont encore plus terribles quand elles sont vécues seules. J’essaie d’encourager le partage, juste pour dire au gens ‘vous n’êtes pas seuls’, ‘vous n’êtes pas brisés’. Nous, nous laissons une place à l’amour et nous ne devrions jamais avoir honte de cela, même quand cela ne se passe pas comme prévu.”