Plein écran
© TF1

"J'ai ressenti un sentiment d'injustice très profond"

Deux ans après avoir quitté le JT de TF1, la journaliste revient sur ces "mois difficiles".

"Le 20 heures était une très belle expérience", assure aujourd'hui Laurence Ferrari à Gala. "Je ne me suis pas toujours dit ça. J'ai ressenti un sentiment d'injustice très profond, je l'ai encore un peu, mais maintenant j'avance."

La présentatrice du Grand 8 est contente d'avoir retrouvé "un rythme de quotidienne" et tente de concilier son travail avec sa vie de maman, rapporte Closer.

"J'ai toujours fait des choix de carrière qui me permettaient d'élever mes enfants (...) Je sais qu'il n'existe pas de parents parfaits. Il ne faut pas se mettre la pression là-dessus. On leur donne le meilleur, après, c'est à eux de le transformer."