Plein écran
J.K. Rowling © reuters

J.K. Rowling s'attire les foudres des fans de Harry Potter

La romancière de la célèbre saga sur l'apprenti sorcier a révélé que le personnage de Dumbledore était attiré par les hommes, une préférence qu'elle n'avait jamais évoquée dans ses livres.

C'est dans le bonus blu-ray du film "Crimes de Grindelwald" que l'homosexualité du professeur Dumbledore est sortie au grand jour. Cette nouvelle a été très bien accueillie par la majorité des fans de Harry Potter. Le talentueux magicien aurait eu une aventure avec Grindelwald, dans sa jeunesse. Les sorciers se retrouvaient pour laisser libre cours à leur passion, puis faisaient disparaître les preuves grâce à la magie. 

"Laissez Harry Potter tranquille"
Les fans reprochent néanmoins à J.K. Rowling de n'avoir jamais mentionné ce fait dans aucun de ses livres. Les films ne l'évoquent pas non plus. Pour beaucoup, elle "dénature son travail" et ne fait cette annonce que pour attirer l'attention.

"Laissez Harry Potter tranquille", lit-on sur Twitter. Certains internautes ont même lancé des sondages pour que les fans proposent des détails inutiles, qui n'ajouteraient rien à l'intrigue. Une personne a ainsi suggéré que Voldemort pourrait avoir un pénis de 30 centimètres de long ou que Dumbledore ait voté Bernadette Peters, pour le prix de la meilleure actrice, aux Tony Awards.

L'auteure se justifie
J.K. Rowling s'explique: "Je suis moins intéressée par le côté sexuel que par les émotions qu'ils ont ressenties l'un pour l'autre, ce qui est, au final, la chose la plus fascinante dans toute relation humaine".