Plein écran
© bruno

"Je subis le racisme de celle qui a choisi d'épouser Jamel Debbouze"

Pour la première fois, Mélissa Theuriau s'exprime sur le racisme. Elle avoue à Paris Match que, depuis son mariage avec Jamel Debbouze, elle reçoit de nombreuses lettres racistes.

 
"On m'écrit que je fais "honte à la France d'avoir épousé un handicapé arabe""
Mélissa Theuriau

Pour l'épouse de Jamel debbouze, le racisme est bien présent. "Jamel m'a appris à m'en détacher", explique-t-elle. "Lui dit que la France n'est pas raciste. Je ne suis pas de son avis. Je subis le racisme de celle qui a choisi cet homme. Et ce choix dérange."

Elle illustre son propos avec un exemple de son quotidien. "Quasi chaque semaine, on m'écrit que je fais "honte à la France d'avoir épousé un handicapé arabe qui ne sait pas aligner deux mots de français et qui, de toute façon, va crever bientôt"", dit-elle.

Ces remarques violentes et gratuites, elle a dû apprendre à les dépasser pour avancer. "Je n'en ai pas dormi au début de notre mariage", confie la maman de Léon (6 ans) et Lila (3 ans) Debbouze au magazine. "Aujourd'hui, je fais moins attention."