Plein écran
© getty

Jennifer Lawrence fait censurer ses photos

L'actrice américaine sort les griffes et menace Google dans l'affaire du Celebgate. Elle a envoyé un courrier à la plateforme qui lui demande de retirer les liens vers les sites qui hébergent les photos où on la voit nue. Si Google renvoie vers ces sites à nouveau, une plainte pour "usurpation des droits d'auteur" sera déposée.

Jennifer Lawrence contre-attaque. Après avoir été dévastée en voyant que des photos très intimes avaient été publiées sur Internet, l'actrice, par le biais de ses avocats, a menacé Google de porter plainte pour "usurpation de droits d'auteurs" si le géant de l'Internet diffusait encore deux liens vers des sites hébergeant ses photos privées. Les deux liens sont aujourd'hui inaccessibles via la plateforme, indiquent divers médias américains.

Cette victoire de Jennifer Lawrence survient après l'arrestation d'un des pirates. Sergei Kholodovskii est responsable de la mise en ligne des photos volées. Il avait indiqué au Sun que c'était son travail et qu'il ne voyait pas en quoi il s'agissait d'un "abus sexuel. Ces photos sont un plus pour l'image de ces people, une bonne promo. Certains d'entre eux n'étaient pas si connus avant cela. Maintenant, les gens parlent d'eux."