Plein écran
Kevin Hart a tenu des propos qui ont été qualifié d'homophobes, il y a dix ans. © reuters

Kevin Hart renonce à présenter les Oscars après trois jours de polémique

Jamie Lee Curtis n'a pas voulu que la star de "Jumanji" s'en sorte comme ça.

Après une série de tweets homophobes diffusés il y a dix ans, Kevin Hart a essuyé une vague de critiques à Hollywood. Des vidéos où il expliquait qu'il craignait que son fils de trois ans ne devienne gay ont refait surface. Il y annonçait: "Ne vous méprenez pas, je ne suis pas homophobe. Soyez heureux. Faites ce que vous voulez. Mais moi, en tant qu'homme hétérosexuel, si je peux empêcher mon fils d'être gay, je le ferai". 

Polémique
L'acteur a reçu des critiques de tout Hollywood, dont Jamie Lee Curtis, qui lui a signifié que "l'homophobie n'était pas une chose positive", en référence à la déclaration de l'acteur: "Tout ce que je fais, c'est propager la positivité".

Désigné pour présenter la cérémonie des Oscars en février 2019, l'acteur a finalement été mis devant le choix de présenter ses excuses ou de renoncer à sa nouvelle fonction. 

"Désolé"
Kevin Hart a choisi de ne pas présenter la cérémonie pour ne pas "créer une distraction face aux artistes talentueux qui allaient être récompensés ce soir-là" et il s'est dit "désolé" auprès de la communauté LGBTQ pour les propos qu'il a tenus par le passé. Il a ajouté: "Je suis désolé d'avoir blessé des gens. J'évolue et je veux continuer à le faire. Mon objectif est de rassembler les gens et non de les déchirer". Ces excuses ont été appréciées.

Mais l'acteur ne s'est pas repenti tout de suite, estimant qu'il était déjà revenu sur ces tweets plusieurs fois et qu'il assumait son passé. Kevin Hart aimerait que les internautes recherchent les choses positives, plutôt que les propos insensés.

Une cérémonie plus courte
Les organisateurs doivent à présent trouver un nouveau présentateur pour la 91ème cérémonie de remise des Oscars prévue le 24 février à Hollywood. Les deux dernières éditions de la remise des Oscars avaient été présentées par l'humoriste Jimmy Kimmel. Celle de 2018 avait été suivie par seulement 26,5 millions de téléspectateurs, contre par exemple 43 millions en 2014. Cette année, la cérémonie doit être raccourcie pour ne pas dépasser trois heures, notamment en remettant certaines récompenses pendant les pages de publicité.