Plein écran
© YouTube/Instagram

L’interprète originale de la Petite Sirène défend Halle Bailey: “Sa couleur de peau n’a pas d’importance”

“C’est l’âme d’un personnage qui compte, pas son apparence”.

La semaine dernière, Disney a dévoilé que Halle Bailey, une jeune chanteuse noire américaine, jouerait le rôle d’Ariel dans le remake de “La Petite Sirène”. Une annonce qui a enflammé les réseaux sociaux, où les fans ont longuement débattu de la couleur de peau que devrait avoir, selon eux, le personnage d’Ariel.

Face aux nombreuses critiques, Jodi Benson, qui a prêté sa voix à la célèbre Petite Sirène dans la version originale du dessin animé, a tenu à défendre la jeune comédienne. “Je pense que c’est l’âme du personnage qui compte”, a-t-elle déclaré à la convention Supercon, qui se tenait ce week-end en Floride. “Ce qui compte, c’est ce qu’on apporte à un personnage en termes de cœur et d’esprit, pas en termes d’apparence. Soyons honnêtes: je suis vieille... Alors si je me mets à chanter ‘Partir là-bas’ et que vous vous concentrez sur mon physique, cela risque de changer votre perception du personnage d’Ariel. Mais si vous fermez les yeux, vous pourrez toujours entendre son âme”. 

“Nous devons être des conteurs. Peu importe ce à quoi nous ressemblons, peu importe notre origine, notre pays, la couleur de notre peau, notre dialecte, que nous soyons grands ou minces, en surpoids ou trop maigres, peu importe la couleur de nos cheveux. Tout ce dont nous avons besoin, c’est de raconter une histoire", a-t-elle poursuivi sous les applaudissements du public.

Le choix de l’équipe du film s’est porté sur Halle Bailey à l’issue de longues recherches, avait précédemment souligné le réalisateur du film, Rob Marshall, qui a loué son “rare mélange de caractère, de cœur, de jeunesse, d’innocence et de profondeur, sans compter une voix ravissante”.

Plein écran
Halle Bailey a été choisie pour interpréter le rôle d’Ariel dans l’adaptation au cinéma du dessin animé “La Petit Sirène”. © AFP