Plein écran
© ap

La douleur inouïe de Pierce Brosnan

Pierce Brosnan a très mal vécu son évincement de la saga "James Bond". Le comédien qui a incarné le célèbre espion britannique dans quatre épisodes évoque "une douleur inouïe".

À l'instar de Sean Connery, Roger Moore ou plus récemment Daniel Craig, Pierce Brosnan a joué le personnage de James Bond à quatre reprises (GoldenEye, Demain ne meurt jamais, Le monde ne suffit pas et Meurs un autre jour). Mais alors qu'il pensait entamer le tournage du cinquième volet, la nouvelle est tombée.

"La manière dont le rideau est tombé sur mon aventure bondienne était... inattendue", se souvient-il. "J'avais signé pour quatre films et à la fin de 'Meurs un autre jour', Barbara Broccoli et Michael G. Wilson m'en ont proposé un cinquième. Les négociations ont commencé, c'était presque signé. J'étais aux Bahamas sur le tournage de 'Coup d'éclat' et j'allais tourner une scène avec Salma Hayek quand mon téléphone a sonné. Mon agent m'a annoncé : 'Pierce, le deal est annulé'".

Une annonce très douloureuse, raconte-t-il en ajoutant qu'il a en outre fallu plusieurs semaines avant d'avoir une explication. "Michael m'a dit: 'On a décidé de repenser le personnage. On va le rajeunir, on ne sait pas trop comment. C'est fini, Pierce. Merci'", explique-t-il. "J'ai raccroché. C'était effectivement fini", dit-il.

Pour Pierce Brosnan, cette fin brutale a été très difficile à vivre. "C'est un coup au plexus, un truc qui te coupe la respiration", avoue-t-il. "C'est une douleur inouïe, un trauma qui laisse un vide immense".