Plein écran
La gendarmerie ou l'humoriste a passé sa garde à vue. © afp

La garde à vue de Dieudonné est levée

La garde à vue de Dieudonné M'bala M'bala a été levée mercredi soir après une confrontation avec un huissier qui a porté plainte pour violence après avoir essuyé lundi soir un tir de flashball au domicile du polémiste, a-t-on appris auprès du procureur de la République de Chartres.

La garde à vue entamée mercredi en milieu de matinée à la gendarmerie de Dreux a été levée à 20h25. "Il a fait l'objet d'une confrontation avec l'huissier de justice et a maintenu avoir été absent de la propriété du Mesnil-Simon (Eure-et-Loir) au moment des faits", a indiqué dans un courriel Patrice Ollivier-Maurel, procureur de la République Chartres.

Dieudonné "a par ailleurs indiqué qu'était en revanche présent sur les lieux un de ses frères dont l'identité reste à vérifier et qu'il met en cause comme étant l'auteur du coup de feu", a-t-il ajouté. La compagne de Dieudonné, Noémie Montagne, ainsi qu'un témoin "ont fait des déclarations convergentes sur son absence du domicile", a précisé le procureur. Mme Montagne "a par ailleurs déposé plainte pour violation de domicile contre l'huissier de justice", a noté M. Ollivier-Maurel.

De son côté l'huissier de justice a maintenu que Dieudonné était présent à son domicile lors de sa venue et il a même précisé "le connaître pour lui avoir déjà signifié des actes par le passé". "Il est intervenu à une heure légale et a décliné son identité et sa qualité", selon le procureur. "Une perquisition est intervenue dans l'après midi au domicile" de Dieudonné, a ajouté M. Ollivier-Maurel.

Lors d'une première garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi, Dieudonné avait déjà contesté toute présence sur les lieux le soir des faits et être l'auteur du coup de feu, d'où la confrontation organisée dans la journée de mercredi. Mme Montaigne avait été auditionnée elle-aussi par les gendarmes dans la nuit avant d'être à nouveau auditionnée et confrontée comme Dieudonné à l'huissier mercredi.